Mat­thieu Du­puis. « Tra­vailler dans la conti­nui­té »

Le Télégramme - Lannion - Paimpol - - LANNION -

À la suite de la dé­mis­sion de Jean-Ma­rie Bour­goin, Mat­thieu Du­puis a été élu maire, mer­cre­di, à l’is­sue de la séance du con­seil mu­ni­ci­pal.

Né le 12 jan­vier 1979, à Gi­sors (27), Mat­thieu Du­puis de­meure dans la com­mune depuis 2006. Il est père de deux en­fants âgés de 10 et 6 ans. Il est ti­tu­laire d’une maî­trise de droit pri­vé. « Je n’ai ja­mais tra­vaillé dans le droit. J’ai tou­jours été pas­sion­né par la ra­dio. Lorsque j’étais en troi­sième, j’ai ef­fec­tué un stage à Eu­rope 2 et ça m’a don­né en­vie de tra­vailler à la ra­dio. J’ai ren­con­tré ma femme, qui est lan­nion­naise, à Lille. Du coup, nous nous sommes ins­tal­lés à Ploulec’h », se sou­vient-il.

Ad­joint aux as­so­cia­tions et à la com­mu­ni­ca­tion depuis 2014

« À mon ar­ri­vée dans la ré­gion, j’ai d’abord tra­vaillé chez Connexion, en­suite, j’ai créé mon en­tre­prise évé­ne­men­tielle, axée par­ti­cu­liè­re­ment sur la pu­bli­ci­té. Pas­sion­né par la ra­dio, j’ai in­té­gré, en 2007, l’as­so­cia­tion de la ra­dio Millé­nium, en tant que se­cré­taire. En 2017, un des deux ani­ma­teurs est par­ti. La pré­si­dente de l’as­so­cia­tion m’a pro­po­sé de prendre sa place et, depuis sep­tembre 2017, je suis ani- ma­teur sur cette ra­dio ». Ad­joint aux as­so­cia­tions et à la com­mu­ni­ca­tion depuis le dé­but du man­dat, en 2014, Mat­thieu Du­puis est de­ve­nu le nou­veau maire de la com­mune à 39 ans. « J’ai tou­jours été in­té­res­sé par les dé­bats po­li­tiques. Quand la liste ci­toyenne a été consti­tuée, les per­sonnes de la liste sont ve­nues cher­cher ma femme. Elle a par­ti­ci­pé à une réunion et a vite com­pris que ce n’était pas fait pour elle. Elle m’a de­man­dé de prendre sa place à la réunion sui­vante et c’est comme ça que c’est par­ti. En­suite, Jean-Ma­rie Bour­goin m’a confié le poste d’ad­joint aux as­so­cia­tions et à la com­mu­ni­ca­tion », ra­conte-t-il.

Pas en­car­té po­li­ti­que­ment

« À la suite de sa dé­mis­sion, on a beau­coup dé­bat­tu entre nous pour lui trou­ver un suc­ces­seur. Au fi­nal, c’est moi qui ai été dé­si­gné. C’est un peu par­ti­cu­lier car on est en fin de man­dat, il ne reste plus qu’un an et de­mi. Je ne me pro­jette pas dans l’ave­nir. Pen­dant cette pé­riode, je vais voir com­ment j’as­si­mile ma vie pro­fes­sion­nelle, ma vie fa­mi­liale et la fonc­tion de maire, sa­chant que je vais conser­ver mon em­ploi à 35 heures comme ani­ma­teur, à la ra­dio », pour­suit-il.

« Du fait de mon em­ploi du temps bien char­gé, j’ai sou­hai­té ne pas me pré­sen­ter comme dé­lé­gué à l’ag­glo­mé­ra­tion. Je ne suis pas en­car­té po­li­ti­que­ment et je ne sou­haite pas faire de la po­li­tique en de­hors de la com­mune. Mon sou­hait, c’est de faire des choses pour que la com­mune avance. »

« Mon sou­hait, c’est de faire des choses pour que la com­mune avance », dé­clare Mat­thieu Du­puis, élu maire, mer­cre­di. Il compte tra­vailler dans la conti­nui­té de ce qui a été fait depuis le dé­but du man­dat par Jean-Ma­rie Bour­goin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.