Mor­bi­han. Un meurtre à Pon­ti­vy et une ten­ta­tive à Au­ray au pro­gramme des as­sises

Le Télégramme - Lorient - - Bretagne -

La Cour d’as­sises du Mor­bi­han se réunit pour la qua­trième fois de l’an­née, du mer­cre­di 20 juin au ven­dre­di 6 juillet, au pa­lais de jus­tice de Vannes. Cette ses­sion s’ou­vri­ra mer­cre­di 20 et jeu­di 21 juin par une affaire re­le­vant de la cour d’as­sises des mi­neurs. Les faits, qui s’étaient dé­rou­lés entre 1994 et 1999 à La­nes­ter, s’ins­crivent dans un contexte fa­mi­lial. Un homme, au­jourd’hui âgé de 36 ans, qui conteste les faits, est ac­cu­sé d’un viol et d’agres­sions sexuelles sur mi­neur de moins de 15 ans. Au dé­but des faits dé­non­cés par sa soeur, celle-ci était âgée de huit ans.

Lé­gi­time dé­fense le long du ca­nal ?

Du ven­dre­di 22 au mar­di 26 juin, la Cour re­vien­dra sur les cir­cons­tances de la mort, à Pon­ti­vy, d’un homme de 52 ans ori­gi­naire des Côtes-d’Ar­mor. Dans la nuit du ven­dre­di 18 au sa­me­di 19 mars 2016, son corps avait été re­trou­vé près de l’en­trée du cam­ping mu­ni­ci­pal. L’au­top­sie avait conclu à une mort par as­phyxie. Un Pon­ti­vyen de 69 ans avait été mis en exa­men. L’en­quête avait ré­vé­lé que les deux hommes, qui ne se connais­saient pas, s’étaient croisés à proxi­mi­té du ca­nal. Le Cos­tar­mo­ri­cain, qui « n’était pas dans un état nor­mal », au­rait ac­cos­té et in­sul­té le sexa­gé­naire. Ce­lui-ci, se sen­tant agres­sé, lui au­rait fait une prise de ju­do et l’au­rait blo­qué et main­te­nu à terre avant que des té­moins n’in­ter­viennent. Le pro­cès tour­ne­ra au­tour de la ques­tion de la lé­gi­time dé­fense et de sa­voir si la ri­poste du Pon­ti­vyen était ou non dis­pro­por­tion­née.

« Pul­sion meur­trière » au port de Saint-Gous­tan

Du mer­cre­di 27 juin au lun­di 2 juillet, c’est une affaire de bé­bé se­coué dans les Côtes-d’Ar­mor qui se­ra re­ju­gée en ap­pel. La vic­time était dé­cé­dée le 21 jan­vier 2012, lors de son trans­fert au centre hos­pi­ta­lier de Rennes. Dans son son ver­dict du 21 no­vembre 2017, la Cour d’as­sises de Saint-Brieuc avait ac­quit­té la mère de la pe­tite fille et condam­né son ex-com­pa­gnon à six ans de ré­clu­sion cri­mi­nelle.

En­fin, du mar­di 3 au ven­dre­di 6 juillet, la Cour d’as­sises des mi­neurs se pen­che­ra à huis clos sur une ten­ta­tive de meurtre au port de Saint-Gous­tan, à Au­ray. Dans la nuit du 6 au 7 août 2016, un jeune homme de 18 ans qui ren­trait chez lui à pied avait re­çu un violent coup de cou­teau à la nuque. Un mi­neur âgé de 17 ans avait été in­ter­pel­lé deux mois plus tard, ayant confié à un res­pon­sable de son éta­blis­se­ment sco­laire être l’au­teur du coup de cou­teau et avoir des « pul­sions meur­trières ». Il au­rait choi­si sa vic­time « par ha­sard », se­lon le par­quet de Lo­rient.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.