Théâtre. La sai­son des re­trou­vailles

Le Télégramme - Lorient - - Lorient. Actus - Isa­belle Ni­vet

La pré­sen­ta­tion de la pro­chaine sai­son du Théâtre de Lo­rient a eu lieu jeu­di soir. De cette sai­son faite de fils ten­dus entre les spec­tacles, avec des ar­tistes qui se croisent, des connexions et des af­fi­ni­tés, nous avons choi­si de faire émer­ger les pro­po­si­tions dont un nom au gé­né­rique pour­ra faire écho aux spec­ta­teurs. Une an­née mar­quée par des re­trou­vailles avec des com­pa­gnies connues du pu­blic lo­rien­tais.

C’est « Le Mi­san­thrope » de Mo­lière, un grand clas­sique du théâtre, qui ou­vri­ra la sai­son, dans une mise en scène de Ro­dolphe Da­na, qui en dit ce­ci : « J’avais des re­tours des spec­ta­teurs qui me de­man­daient où étaient pas­sés Ma­ri­vaux, Mo­lière ou La­biche, et ça m’em­bê­tait qu’on me ti­tille sur les écri­tures de pla­teau. Avec le col­lec­tif, on s’est en­fer­més au théâtre, on a lu beau­coup de choses, et on s’est lais­sé sé­duire par la langue de Mo­lière, puis­sante, fine, forte. On a ten­dance à se mé­fier de la langue, au théâtre comme dans la vie. L’en­jeu, c’est de la faire en­tendre sans pro­fé­ra­tion, sans être pas­séiste ni pous­sié­reux ». Avec no­tam­ment Maxence Tual, vu chez « Les chiens de Na­varre », ce Mi­san­thrope in­ter­ro­ge­ra le lan­gage, dans une cou­leur de co­mé­die, en ins­pi­rant de l’es­thé­tique du théâtre de pla­teau ori­gi­nel.

Notre sé­lec­tion théâtre

« Bal­tha­zar » : On se sou­vient de Ni­co­las Liau­tard pour son for­mi­dable « Il faut tou­jours ter­mi­ner

qu’est-ce qu’on a com­men­cé », d’après Mo­ra­via et Dante, en 2013. Il monte ici une fable pour trois co­mé­diens et un âne, un vrai. Hom­mage à l’âne de Ro­bert Bres­son dans le film « Au ha­sard Bal­tha­zar », ce spec­tacle mê­le­ra cinéma et théâtre.

« Ronce-Rose » : Une adap­ta­tion du ro­man d’Éric Che­vil­lard, pa­ru l’an der­nier par le grand met­teur en scène Joël Jouan­neau, ins­tal­lé dans le pays de Lo­rient de­puis plu­sieurs an­nées.

« À nous deux main­te­nant » : On connaît Jo­na­than Cap­de­vielle comme in­ter­prète chez Gi­sèle Vienne, no­tam­ment dans le très flip­pant « Jerk », vu au CDDB il y a une di­zaine d’an­nées. Il trans­pose ici pour la scène un texte de Ber­na­nos dans une forme ex­trê­me­ment per­son­nelle et no­va­trice.

« TG Stan » : Au pro­gramme, deux spec­tacles de ce col­lec­tif an­ver­sois, ar­tistes my­thiques, par­mi les pre­miers à « ré­in­ven­ter » le théâtre en créant des ac­croches avec les spec­ta­teurs. On dé­cou­vrait, l’an der­nier, leur ver­sion du non moins my­thique « Art » de Yas­mi­na Re­za, cette

fois, c’est car­ré­ment deux pièces que pro­pose le Théâtre de Lo­rient, la pre­mière, une adap­ta­tion de textes d’Ing­mar Berg­man, « In­fi­dèles », et la se­conde, celle d’un vau­de­ville d’Ha­rold Pin­ter, « Tra­hi­sons ».

« Les Ma­la­droits » : En­core un dip­tyque, avec un spec­tacle qui a beau­coup tour­né, « Frères », la guerre d’Es­pagne ra­con­tée avec du sucre et du ca­fé, et « Ca­ma­rades », une fresque qui ba­laye les an­nées 68, le fé­mi­nisme et les mu­ta­tions de la so­cié­té, par une com­pa­gnie très in­ven­tive, qui tra­vaille à par­tir d’objets, « Les Ma­la­droits », que l’on a beau­coup vus au Théâtre du Bla­vet. « Un en­ne­mi du peuple » : Une pièce si­gnée Jean-Fran­çois Si­va­dier, que l’on connaît éga­le­ment comme co­mé­dien, no­tam­ment dans la sé­rie « Les Re­ve­nants », dans le rôle de Pierre Tis­sier, le gé­rant de la Main Ten­due, cette as­so­cia­tion un peu bi­zarre… Il monte ici un texte d’Ib­sen, avec un co­mé­dien que l’on aime beau­coup, Ni­co­las Bou­chaud, vu à Lo­rient dans « Ma­de­moi­selle Ju­lie », aux cô­tés de Ju­liette Bi­noche, en 2012.

« Char­lotte » : Le pe­tit buzz de la sai­son, l’his­toire de Char­lotte Sa­lo­mon, cette étu­diante aux Beaux-Arts à Ber­lin qui dû fuir l’Allemagne Na­zie pour se ré­fu­gier en France de 1940 à 1942, où elle des­si­na des cen­taines de scènes pour ra­con­ter ce qu’elle avait vu. C’est Del­phine Cou­lin, la Lo­rien­taise au­teure du film « 17 filles », tour­né à Lo­rient avec sa soeur Mu­riel, qui passe à la scène pour la pre­mière fois en adap­tant ce ro­man de Da­vid Foen­ki­nos. « La rage des pe­tites si­rènes » : Un jo­li spec­tacle de théâtre-ma­rion­nettes, si­gné Tho­mas Quillar­det, dont on avait ado­ré « Où les coeurs s’éprennent », d’après Roh­mer, en 2016. C’est à Groix et outre-rade que se­ra don­né ce spec­tacle. « Sé­rie noire » : Une créa­tion du col­lec­tif In Vi­tro (gros suc­cès les sai­sons pas­sées avec « Ca­the­rine et Ch­ris­tian » puis « Mé­lan­co­lie(s) ») un feuille­ton po­li­cier en deux épi­sodes, ins­pi­ré par les uni­vers de Si­me­non, Kau­rismä­ki, Brau­ti­gan ou Viel, se­ra joué au port de pêche de Ke­ro­man.

« 3 pièces », de Tri­sha Brown, à voir en jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.