LA QUES­TION DU RI­VE­RAIN

Le Télégramme - Lorient - - Lorient. Quartiers -

Mi­mi, pa­tronne du bar/bras­se­rie Les Cour­reaux de­puis près de dix

ans : « La Ville pour­rait-elle en­vi­sa­ger d’al­lon­ger la du­rée de sta­tion­ne­ment de 10 à 30 mi­nutes pour les places face au par­vis sud de la gare ? Les clients n’ont même pas le temps de boire un ca­fé en dix mi­nutes ». Bru­no Blan­chard, ad­joint au maire de Lo­rient en charge de la voi­rie, de la mo­bi­li­té et des tra­vaux sur l’es­pace pu­blic : « Pour l’heure, l’offre de sta­tion­ne­ment, ses ca­pa­ci­tés to­tales et son or­ga­ni­sa­tion au­tour de la gare sont en­core pro­vi­soires et in­com­plètes. Notre dis­po­si­tif ne se­ra com­plet qu’après la réa­li­sa­tion des ac­cès au par­vis sud et no­tam­ment la li­vrai­son des abords du pro­gramme im­mo­bi­lier Eo­lie, comme du fu­tur par­king pré­vu à ce même en­droit en sou­ter­rain.

Dans l’im­mé­diat, nous nous ef­for­çons de conci­lier tout à la fois les né­ces­si­tés de sta­tion­ne­ment liées au fonc­tion­ne­ment de la gare (dé­pose-mi­nute des dé­parts et ar­ri­vées de voya­geurs) et celles liées aux ac­ti­vi­tés com­mer­ciales et ré­si­den­tielles du sec­teur. Des évo­lu­tions in­ter­vien­dront à terme avec l’ou­ver­ture des 210 places « voi­tures » du par­king en ou­vrage cô­té sud, in­cluant du dé­pose-mi­nute. Dans cette pé­riode tran­si­toire, si les places en sur­face ne suf­fisent pas, nous rap­pe­lons la proxi­mi­té im­mé­diate du par­king l’Orien­tis, à 100 m, dont la pre­mière de­mi­heure est gra­tuite. Bien en­ten­du, nous pou­vons ve­nir une nou­velle fois à votre ren­contre pour évo­quer ce su­jet et vos at­tentes par­ti­cu­lières ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.