Union dé­mo­cra­tique bre­tonne (UDB). Ils se po­si­tionnent pour les mu­ni­ci­pales

Le Télégramme - Lorient - - Lorient. Actus - Ré­gis Nes­cop

L’UDB se­ra-t-elle une nou­velle com­po­sante po­li­tique en lice pour la mai­rie de Lo­rient ? Si l’hy­po­thèse d’une al­liance semble la prio­ri­té du nou­veau bu­reau, l’UDB se dit ou­verte aux for­ma­tions de gauche, à l’ex­cep­tion des Mar­cheurs.

Ac­tuel­le­ment, trois re­pré­sen­tants de l’Union dé­mo­cra­tique bre­tonne siègent dans la ma­jo­ri­té de Nor­bert Mé­tai­rie. Et en 2020 ? « Le dé­part du maire marque la fin d’un cycle et pro­voque une re­com­po­si­tion po­li­tique lo­cale », ana­lyse Gaël Briand, ré­élu à la tête de la sec­tion de l’UDB du pays de Lo­rient (60 adhé­rents). Le nou­veau bu­reau en place, l’UDB se po­si­tionne dé­sor­mais en vue des mu­ni­ci­pales.

« En phase avec les Gi­lets jaunes »

La sec­tion de l’UDB en­tend, dans un pre­mier temps, « dif­fu­ser leurs idées et leurs va­leurs au­près de la po­pu­la­tion ». Au­tour du mot d’ordre - « vivre et tra­vailler au pays » -, la sec­tion ré­gio­na­liste veut bâ­tir un pro­jet de ter­ri­toire ». Le bi­lan de l’équipe en place, lo­ca­le­ment, « est à nuan­cer. La re­con­ver­sion de la BSM, la po­li­tique des quar­tiers (à Ker­vé­na­nec) sont à mettre au bé­né­fice de la ma­jo­ri­té en place. En re­vanche, il manque des ac­tions fortes pour sou­te­nir le com­merce de proxi­mi­té et lut­ter contre l’étalement ur­bain. Lo­rient est une ville bé­ton, il manque des es­paces verts et une am­bi­tion pour por­ter tout au long de l’an­née la di­men­sion de ca­pi­tale de l’in­ter­cel­tisme ».

Et les Gi­lets jaunes ? Gaël Briand re­con­naît « être bous­cu­lé par le mou­ve­ment » mais se dit en phase « avec beau­coup de leurs pro­po­si­tions (re­dis­tri­bu­tion des ri­chesses, jus­tice so­ciale, abro­ga­tion de l’ISF…). C’est une idéo­lo­gie qui me convient. Il manque en­core la re­mise en cause du sys­tème cen­tra­li­sé ». Quant à en ti­rer des bé­né­fices élec­to­raux, il se montre plus pru­dent. « Il y a une vo­lon­té de chan­ge­ment mais jus­qu’où ? ».

Le bu­reau de l’UDB du pays de Lo­rient : Vic­tor Gal­lou, porte-pa­role, Pa­tri­cia Riou, se­cré­taire, et Gaël Briand, res­pon­sable de la sec­tion. Avec qui ? « Tout est ou­vert », af­firme Vic­tor Gal­lou, le porte-pa­role, dès lors que nos par­te­naires « se si­tuent dans une dy­na­mique de gauche ». Pour l’heure, la dé­marche lan­cée par l’as­so­cia­tion Lo­rient 2030 (Oli­vier Le Lamer) ne les en­thou­siasme guère. « C’est une ini­tia­tive uni­que­ment so­cia­liste. On de­mande à voir ». Une chose est ac­tée : l’UDB ne fe­ra pas al­liance avec les Mar­cheurs. « Notre for­ma­tion n’a pas vo­ca­tion à pas­ser des ac­cords avec des par­tis li­bé­raux ». Dont acte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.