Ar­ti­sa­nat d’art. Une fi­lière à struc­tu­rer

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - ÉCONOMIE - Fré­dé­rique Le Gall

Ver­re­rie, res­tau­ra­tion de ta­bleaux, fa­bri­ca­tion de coiffes ou de cos­tumes de spec­tacle… La Bre­tagne est riche en ar­ti­sa­nat d’art mais ce sec­teur n’est pas struc­tu­ré. La Ré­gion veut y re­mé­dier. Ex­pli­ca­tions de Jean-Mi­chel Le Bou­lan­ger, vice-pré­sident du Conseil Ré­gio­nal, en charge de la culture.

> Pour­quoi la Ré­gion Bre­tagne se penche-t-elle sur les mé­tiers d’art ?

Parce que, à l’échelle de la Bre­tagne, il n’y a ja­mais eu de dis­po­si­tif am­bi­tieux dans ce do­maine. Nous avons com­men­cé à nous em­pa­rer de ce su­jet com­plexe en 2016. Près de 200 mé­tiers d’art sont ré­per­to­riés of­fi­ciel­le­ment et re­con­nus par des ré­gle­men­ta­tions mais il y a un formidable émiet­te­ment. On compte en Bre­tagne énor­mé­ment d’ar­ti­sans par­fois de très haut ni­veau mais ils sont dis­per­sés et sou­vent iso­lés. Se­lon une pre­mière es­ti­ma­tion, ils pour­raient être 2 000.

> Quel est votre plan de ba­taille ?

Nous me­nons avec la Chambre Ré­gio­nale des Mé­tiers et de l’Ar­ti­sa­nat un tra­vail de re­pé­rage et de re­cen­se­ment des professionnels ins­tal­lés en Bre­tagne. Nous en pro­fi­tons pour iden­ti­fier leurs be­soins d’ac­com­pa­gne­ment. Je pense par exemple à la par­ti­ci­pa­tion à des sa­lons. Nous in­vi­tons les ar­ti­sans d’art à ré­pondre à cette en­quête sur le site in­ter­net de la CRMA. Ce­la nous per­met­tra de connaître leurs at­tentes et d’ap­pré­hen­der la di­ver­si­té de leurs mé­tiers. Ce tra­vail n’a ja­mais été fait. En­suite tou­jours en lien avec la CRMA, l’Ins­ti­tut Na­tio­nal des Mé­tiers d’art et les Ate­liers d’Art de France, nous al­lons me­ner un tra­vail de struc­tu­ra­tion pour fa­vo­ri­ser des ac­tions col­lec­tives. Par exemple, des liens plus étroits entre les ar­ti­sans et les écoles d’art pour­raient être tis­sés. Notre am­bi­tion dans les cinq à dix ans, c’est de faire de la Bre­tagne une ré­gion où les mé­tiers d’art sont plei­ne­ment re­con­nus et jouent leur rôle ar­tis­tique, cultu­rel ain­si que d’at­trac­ti­vi­té et de dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique.

> Pour quel bud­get ?

En 2018, la Ré­gion ver­se­ra 50 000 eu­ros pour fi­nan­cer l’en­quête, aux­quels s’ajou­te­ront 12 500 eu­ros ap­por­tés par la CRMA Bre­tagne.

Pho­to Le Té­lé­gramme

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.