Art. La sculp­ture mo­nu­men­tale de Laurent Maë­ro à l’Hô­tel Royal Éme­raude

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - DINAN -

Joël Mo­ro, di­rec­teur de l’Hô­tel Royal Éme­raude, a inau­gu­ré ven­dre­di une sculp­ture de Laurent Mae­ro, ar­tiste sculp­teur. La sculp­ture, qui est ex­po­sée dans le jar­din de l’hô­tel, ne de­vrait pas pas­ser in­aper­çue. Bor­de­lais d’adop­tion, Laurent Maë­ro est un créa­teur d’émo­tions, ses oeuvres sont des sen­ti­ments. Pour ses pre­miers pas en Bre­tagne, l’ar­tiste ex­pose une sculp­ture mo­nu­men­tale, de plu­sieurs mètres de haut, com­po­sé d’en­vi­ron 4 000 pièces mé­tal­liques sou­dées les unes aux autres. Des mil­liers de fa­cettes qui ne forment plus qu’un seul corps. L’en­semble re­pré­sente une femme aux formes rondes et vo­lup­tueuses, sur la pointe des pieds qui tient dans ses mains un an­neau de Sa­turne. L’oeil se ras­sa­sie de ces formes gé­né­reuses, de ces courbes gour­mandes et des en­vo­lées qui, par la ma­gie de l’ar­tiste, nous en­traînent au point d’équi­libre. Ron­deur mais aus­si lé­gè­re­té et élé­gance se dé­gagent de l’en­semble. L’ex­po­si­tion est ou­verte jus­qu’au 28 fé­vrier.

Dans cette confron­ta­tion phy­sique et puis­sante, Maë­ro crée une har­mo­nie, au de­meu­rant im­pos­sible et bâ­tit des corps ex­pres­sifs et gé­né­reux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.