LE BRE­TON DE L’AN­NÉE C’EST LUI !

Jeu­di, à Quim­per, Franck Zal, le fon­da­teur d’He­ma­ri­na, a été sa­cré Bre­ton de l’an­née pour sa dé­cou­verte qui ré­vo­lu­tionne la greffe d‘or­ganes grâce au sang d’un ver ma­rin. Au to­tal, 14 lau­réats ont re­çu un tro­phée au cours de ces cin­quièmes Vic­toires de la

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - LA UNE -

Fon­da­teur et P-DG d’He­ma­ri­na, ba­sée à Mor­laix, Franck Zal a été sa­cré Bre­ton de l’an­née, jeu­di à Quim­per, lors des 5es Vic­toires de la Bre­tagne. Le tro­phée ré­com­pense sa dé­cou­verte au po­ten­tiel mé­di­cal ré­vo­lu­tion­naire grâce au sang d’un ver ma­rin. Re­trou­vez éga­le­ment tous les autres lau­réats.

« Bien­ve­nue aux Vic­toires de la Bre­tagne ! ». Pou­dré de blanc, la­val­lière aris­to au cou, gants de ve­lours et ha­bits de lu­mière, le re­voi­là vi­re­vol­tant comme l’an pas­sé : il est 19 h 15 en ce jeu­di 11 dé­cembre, à Quim­per, et Ca­lixte de Ni­gre­mont ouvre avec sa ma­lice ha­bi­tuelle les cin­quièmes Vic­toires de la Bre­tagne. À ses cô­tés, Pau­line Fer­cot pose le duo chic et charme de cette soi­rée bre­tonne à Quim­per.

Des lau­réats sou­cieux des autres et de la pla­nète

Re­trans­mise en di­rect sur Té­béo, Té­béSud, TVR35 et le site le­te­le­gramme.fr, la cérémonie du « Pa­villon » Gla­zik joue à gui­chets fermés. Près d’un mil­lier de per­sonnes ont ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion d’Édouard Cou­du­rier, P-DG du Groupe Té­lé­gramme et de Dan Ar Braz, pré­sident de ces Vic­toires 2018. Oui, la salle est pleine et c’est une preuve que ce ren­dez-vous du Té­lé­gramme avec les as de notre ré­gion a trou­vé sa place dans le coeur des Bre­tons.

Et, entre les riffs de gui­tare de maître Dan, de Ro­bin Fos­ter, de Ro­tor Jam­breks et les coups de crayons de No­no, les « Breizh hé­ros » pri­més par le grand ju­ry 2018 re­çoivent leur dis­tinc­tion avec plai­sir et hon­neur. Il y a là ceux sou­cieux des autres comme Yann Bu­caille-Lan­ré­zac, l’en­tre­pre­neur aty­pique de Di­nard (35), qui a lan­cé une chaîne de cof­fee-shops qua­li­ta­tifs em­ployant du per­son­nel souf­frant d’un han­di­cap men­tal et cog­ni­tif : les Ca­fés Joyeux à Rennes et à Pa­ris. Il re­çoit la Vic­toire spé­ciale du ju­ry. Le Club en­tre­prise de Vannes (56), la Banque ali­men­taire, et l’Établissement et ser­vice d’aide par le tra­vail (Esat) du Prat, eux, col­la­borent au dis­po­si­tif « Pain per­du » pour lut­ter contre le gas­pillage ali­men­taire. Il y a aus­si ceux sou­cieux de la pla­nète comme les membres de la so­cié­té Co­ol Roof, lan­cée à Quim­per et aus­si im­plan­tée à Brest, qui dé­ve­loppent une pein­ture éco­lo­gique pour la pro­tec­tion ther­mique des toits, ou en­core le skip­per Ro­land Jour­dain, primé pour son « Fonds ex­plore » qui ac­com­pagne, de­puis 2013, des pro­jets scien­ti­fiques ou éco­lo­giques pour la pla­nète.

La vi­ta­li­té éco­no­mique au coeur des Vic­toires

La Vic­toire des deux com­munes de Pi­priac et de Saint-Gen­ton (35) qui ex­pé­ri­mentent l’opé­ra­tion « Ter­ri­toire zé­ro chô­meurs », celle de la Mai­son Chan­ce­relle, cham­pionne de la sar­dine, qui crée 100 em­plois et in­ves­tit six mil­lions d’eu­ros sur son site de Douar­ne­nez, celle de l’uni­té Guy Cot­ten qui in­jecte cinq mil­lions d’eu­ros à Tré­gunc (29) té­moignent, elles, que la vi­ta­li­té éco­no­mique bre­tonne n’est pas un vain mot. Tout comme l’at­trac­ti­vi­té de notre zone, que cer­tains boostent par­ti­cu­liè­re­ment comme Ma­rie-Pierre Ba­tha­ny, du Fonds Hé­lène et Édouard Le­clerc de Lan­der­neau (29). Ici, le site d’ex­po­si­tion a en­re­gis­tré dé­jà plus d’un mil­lion de vi­si­teurs ve­nus ad­mi­rer, de­puis 2012, les oeuvres de Fro­man­ger, Miró, Gia­co­met­ti, Cha­gall, Pi­cas­so… Voi­là qui va­lait bien une vic­toire.

Et cô­té pein­ture, l’ar­tiste bres­tois Paul Bloas est aus­si primé tant il marque son temps avec ses géants des­si­nés sur les murs de Brest, Bilbao, Bu­da­pest, Ma­da­gas­car, Val­pa­rai­so… Géantes, les filles du Lan­der­neau Bre­tagne Bas­ket Club le sont aus­si sur cette scène du Pa­villon quim­pé­rois où elles re­çoivent la Vic­toire du Spor­tif de l’an­née après leur ac­ces­sion dans l’élite du bas­ket fé­mi­nin en France.

Zal, Joyon, Sou­dée… et une poule au som­met

Puis vient l’heure des grands temps forts : outre Yann Bu­caille, prix spé­cial du ju­ry , Gui­rec Sou­dée, le na­vi­ga­teur de Plou­gres­cant (22) re­çoit, en plus de la Vic­toire de la jeu­nesse, la Vic­toire du public pour son in­croyable aven­ture sur les océans Arc­tique et An­tarc­tique avec une poule rousse à son bord, la dé­sor­mais cé­lèbre Mo­nique ! Sans poule, mais après s’être dé­fen­du bec et ongles face à Fran­çois Ga­bart, Fran­cis Joyon a rem­por­té la Route du Rhum 2018. Il re­çoit pour cet au­then­tique ex­ploit une Vic­toire d’hon­neur.

Et le Bre­ton de l’an­née 2018 a aus­si le pied ma­rin ! C’est Franck Zal, le pa­tron d’He­ma­ri­na, en­tre­prise de bio­tech­no­lo­gie de Mor­laix (29). Lui ré­vo­lu­tionne la greffe d’or­ganes grâce au sang de l’aré­ni­cole, un ver ma­rin. HEMO2­life, le pro­duit que cet ex-cher­cheur en bio­lo­gie ma­rine a dé­ve­lop­pé, per­met d’oxy­gé­ner un gref­fon afin de mieux le conser­ver. Il a été tes­té sur 60 reins hu­mains gref­fés pour les­quels le ré­sul­tat a été plus que pro­bant.

Alors, lorsque la cérémonie touche à sa fin, un constat s’im­pose sous les ap­plau­dis­se­ments du public quim­pé­rois : la photo de fa­mille des lau­réats 2018 est celle d’une Bre­tagne in­no­vante, hu­maine, créa­tive et ré­so­lu­ment tour­née vers de­main.

Claude Prigent

Franck Zal, fon­da­teur et P-DG d’He­ma­ri­na, a été élu Bre­ton de l’an­née 2018 par le ju­ry des Vic­toires de la Bre­tagne pré­si­dé par Dan Ar Braz.Photo

Photo Claude Prigent

Près d’un mil­lier de per­sonnes ont as­sis­té à la soi­rée des Vic­toires de la Bre­tagne, jeu­di, à Quim­per.

Photo Claude Prigent

Lau­ren Bom­me­nel est ve­nue re­ce­voir la Vic­toire du public au nom de Gui­rec Sou­dée, le na­vi­ga­teur de Plou­gres­cant étant em­pê­ché.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.