Bourses. La dé­grin­go­lade

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - ÉCONOMIE -

La Bourse de Pa­ris, à l’image des autres places eu­ro­péennes, a for­te­ment dé­cro­ché jeu­di (-3,32 %), les in­ves­tis­seurs voyant leurs es­poirs d’une amé­lio­ra­tion des re­la­tions com­mer­ciales si­no-amé­ri­caines dou­chés après l’ar­res­ta­tion d’une haute res­pon­sable du chi­nois Hua­wei. L’in­dice CAC 40 a dé­cli­né de 163,91 points pour tom­ber à 4.780,46 points, au plus bas de­puis dé­but fé­vrier 2017. La veille, il avait fi­ni en re­cul de 1,36 %. Après avoir ou­vert en nette baisse, la cote pa­ri­sienne n’a ces­sé de s’en­fon­cer et la chute s’est ac­cé­lé­rée après l’ou­ver­ture de Wall Street, où le Dow Jones ac­cé­lé­rait ses pertes (-3,06 %). « Nous sommes en train d’en­re­gis­trer la plus mau­vaise séance de­puis le Brexit en 2016 », a re­le­vé An­drea Tué­ni, un ana­lyste de Saxo Banque. Se­lon lui, l’ar­res­ta­tion au Ca­na­da de la di­rec­trice fi­nan­cière du groupe chi­nois Hua­wei, qui semble com­pro­mettre la trêve dans la guerre com­mer­ciale si­noa­mé­ri­caine an­non­cée ce week-end, ne per­met pas d’ex­pli­quer à elle seule une telle dé­bâcle. « Le Brexit, la né­go­cia­tion au­tour du bud­get ita­lien, l’in­cer­ti­tude au­tour du pé­trole et d’une nou­velle baisse de pro­duc­tion » ont éga­le­ment pe­sé sur le marché, se­lon An­dréa Tué­ni.

Photo AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.