Ca­mors. 5 000 chênes contre 5 000 tonnes de CO2

Ré­duire sa consom­ma­tion et agir pour la pla­nète. L’en­tre­prise de tra­vaux pu­blics Cha­rier, conjugue ces deux idées au pré­sent et plante des cen­taines d’arbres à Ca­mors (56) pour li­mi­ter son em­preinte en­vi­ron­ne­men­tale.

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - BRETAGNE -

Une en­tre­prise de tra­vaux pu­blics qui plante des arbres… Dans un pre­mier temps, le lien ne semble pas évident. Pour­tant, le concept est par­fai­te­ment co­hé­rent et s’ins­crit dans une dé­marche glo­bale. Dans un contexte d’économie d’éner­gie, l’en­tre­prise Cha­rier, ba­sée à Mon­toir-de-Bre­tagne et im­plan­tée à Theix (56), est on ne peut plus dans l’air du temps. De­puis le prin­temps der­nier, cette so­cié­té du Grand ouest s’est en­ga­gée dans une dé­marche ver­tueuse dont l’ob­jec­tif est tout d’abord de bais­ser la consom­ma­tion de car­bu­rant pour l’en­semble des 500 vé­hi­cules qu’uti­lise la so­cié­té. « Nous ré­flé­chis­sions de­puis dé­jà un an à la ma­nière de réa­li­ser des éco­no­mies mais éga­le­ment d’agir pour la pla­nète », ex­plique Cons­tant Cha­rier, di­rec­teur pro­jet.

Un coach de conduite

« Pour du­rer il faut agir », as­sure Cons­tant Cha­rier… En mai der­nier, l’en­tre­prise fa­mi­liale, qui en est à la cin­quième gé­né­ra­tion, a donc fran­chi un nou­veau cap. Avec la start-up de la green­tech WeNow, elle s’est en­ga­gée dans une ac­tion en­vi­ron­ne­men­tale concrète et du­rable. « Nos col­la­bo­ra­teurs ex­pé­ri­mentent une nou­velle ma­nière de conduire grâce au dis­po­si­tif WeNow. » 500 vé­hi­cules sont équi­pés d’un simple boî­tier qui col­lecte les don­nées. Une ap­pli­ca­tion res­ti­tue en­suite au conduc­teur une ana­lyse de sa conduite et des conseils pour consom­mer moins. Les sa­la­riés ont im­mé­dia­te­ment adhé­ré et se prêtent vo­lon­tiers au jeu. « Chaque ma­tin, ils ont ac­cès en un clic à leur clas­se­ment et peuvent ain­si conti­nuer à s’amé­lio­rer. Ce sys­tème mo­ti­vant n’est pas ni in­tru­sif, ni do­té d’une géo­lo­ca­li­sa­tion. Seul l’em­ployé a ac­cès à son compte », ajoute le chef de pro­jet. C’est un vé­ri­table coach de conduite… Et les ré­sul­tats sont bluf­fants. « De­puis le mois de mai nous avons ré­duit notre consom­ma­tion de 17 %. Lorsque l’on sait que nous par­cou­rons un mil­lion de ki­lo­mètres par mois, on com­prend ra­pi­de­ment l’in­té­rêt de ce dis­po­si­tif. C’est du cash im­mé­diat pour l’en­tre­prise qui conci­lie l’en­vi­ron­ne­ment, l’économie et le so­cial. Sans ou­blier l’in­té­rêt pour chaque sa­la­rié qui peut en­suite uti­li­ser ses bonnes pra­tiques à des fins per­son­nelles et éco­no­mi­ser jus­qu’à 400 € par an », constate Cons­tant Cha­rier. Dans le contexte ac­tuel, le gain est consé­quent. Autre avan­tage, une conduite plus zen et plus res­pon­sable en­gendre une baisse des si­nistres. « Un constat que nous com­men­çons à me­su­rer ».

Des arbres pour la pla­nète

Pour com­plé­ter son ac­tion, Cha­rier sou­hai­tait al­ler en­core plus loin et contre­ba­lan­cer son em­preinte car­bone par une ac­tion po­si­tive pour l’en­vi­ron­ne­ment. « Nous avons pris con­tact avec l’Of­fice na­tio­nal des fo­rêts qui nous a pro­po­sé de plan­ter 5 000 arbres cor­res­pon­dant aux 5 000 tonnes de CO2 que nous pro­dui­sons chaque an­née. » La pre­mière ac­tion au­ra lieu sa­me­di ma­tin, en fo­rêt de Lan­vaux, à Ca­mors et la se­conde, plus tard, en Ven­dée. Ce week-end une tren­taine de sa­la­riés et leurs en­fants par­ti­ci­pe­ront au lan­ce­ment de l’opé­ra­tion qui per­met­tra de re­plan­ter 2 500 chênes ses­siles, sur une par­celle dé­ci­mée par un pa­ra­site.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.