De­vant sa belle-mère, Jo­na­thann Da­val craque et avoue avoir tué Alexia

Le Télégramme - Loudéac - Rostrenen - - FRANCE -

Isa­belle Fouillot, la mère d’Alexia Da­val (ci-des­sus), s’est dite « sou­la­gée » après que son gendre, Jo­na­thann Da­val, a de nou­veau avoué, ven­dre­di, le meurtre de son épouse, au tri­bu­nal de Be­san­çon (Doubs). Après avoir main­te­nu, toute la ma­ti­née, ses ac­cu­sa­tions à l’égard de sa belle-fa­mille, Jo­na­thann Da­val a écla­té en san­glots lors d’une nou­velle confron­ta­tion, l’après-mi­di, et fi­ni par avouer le meurtre d’Alexia. Se­lon le pro­cu­reur, Jo­na­thann Da­val s’est en­suite « mis à ge­noux de­vant sa belle-mère, ma­ni­fes­te­ment pour sol­li­ci­ter son par­don ». Celle-ci l’a re­le­vé et l’a pris dans ses bras. En pri­son de­puis jan­vier, l’in­for­ma­ti­cien de 34 ans, qui s’était ré­trac­té après ses aveux ini­tiaux pour agi­ter la théo­rie d’un com­plot fa­mi­lial, « conti­nue à dire qu’il n’a ja­mais eu l’in­ten­tion de don­ner la mort » à son épouse et « parle tou­jours d’un ac­ci­dent », a dé­taillé le ma­gis­trat. (Pho­to AFP)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.