Près de 40 000 per­sonnes ras­sem­blées pour le « oui » Re­laxée, la maire de Rome échappe à la dé­mis­sion

Le Télégramme - Morlaix - - MONDE - FRANCE -

Près de 40 000 per­sonnes ont ma­ni­fes­té, sa­me­di, à Tu­rin pour dire « oui » à la ligne à grande vi­tesse (LGV) Lyon-Tu­rin, un pro­jet vieux de plus de 20 ans, plu­tôt ha­bi­tué à ras­sem­bler ses op­po­sants, des dé­fen­seurs de l’en­vi­ron­ne­ment. Une ren­contre sur le su­jet entre les mi­nistres des Trans­ports fran­çais et ita­lien est pré­vue lun­di. La maire po­pu­liste de Rome, Vir­gi­nia Rag­gi, a été re­laxée, sa­me­di, dans une affaire de « faux en écri­ture pu­blique », une dé­ci­sion qui lui per­met d’échap­per à la dé­mis­sion, comme l’im­pose son par­ti en cas de condam­na­tion. « Ce ju­ge­ment ba­laie deux ans de boue po­li­tique » a dé­cla­ré en san­glots Vir­gi­nia Rag­gi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.