Con­seil mu­ni­ci­pal. Sill, Krit­sen et Pi­chon sur la table

Le con­seil mu­ni­ci­pal de Lan­di­vi­siau a fait l’ob­jet de dé­bats re­la­ti­ve­ment hou­leux, ce jeu­di 8 no­vembre, concer­nant no­tam­ment la si­tua­tion de plu­sieurs en­tre­prises lo­cales (Sill, Pi­chon, Krit­sen).

Le Télégramme - Morlaix - - MORLAIX -

Le con­seil mu­ni­ci­pal pré­si­dé par Lau­rence Claisse, le maire de Lan­di­vi­siau, s’est réuni le jeu­di 8 no­vembre pour trai­ter plu­sieurs points ins­crits à l’ordre du jour. La plu­part des votes ont eu lieu à la qua­si-una­ni­mi­té même si cer­tains points ont don­né lieu à de vifs échanges.

Aménagement de l’ave­nue Foch (165 488 € de tra­vaux). Mar­gue­rite Bléas (En­semble et Au­tre­ment) a dit ses re­grets face à « l’ab­sence de vo­lon­té de l’équipe ma­jo­ri­taire de réa­li­ser une piste cy­clable » à l’oc­ca­sion de ces tra­vaux. Louis Sa­liou, ad­joint aux fi­nances, lui a ré­pon­du : « Nous sommes sur un en­tre­tien de trot­toirs de­ve­nus dan­ge­reux en rai­son des ra­cines d’arbres. Au cours du chan­tier, nous avons dé­cou­vert de nom­breux ré­seaux non ré­per­to­riés dans les ar­chives com­mu­nales. Nous avons donc fait le choix de plan­ta­tions dif­fé­rentes. Consul­té, le Ce­re­ma (NDLR : centre d’études et d’ex­per­tise sur les risques, l’en­vi­ron­ne­ment, la mo­bi­li­té et l’aménagement) nous a dé­con­seillé une piste cy­clable au vu des contraintes (16 can­dé­labres et 38 sor­ties de ga­rage dans la pre­mière phase, et 18 can­dé­labres et 53 sor­ties de ga­rage, dans la se­conde phase) ».

« Même si dans ce cas très pré­cis, ce n’est pas pos­sible, pour­quoi ne pas en­vi­sa­ger une étude tech­nique avec des spé­cia­listes, qui mon­tre­rait la dé­ter­mi­na­tion des élus à ré­flé­chir à l’ave­nir d’une mo­bi­li­té douce dans la ville », lui a ré­tor­qué Émile Tur­lan (Union ci­toyenne).

Ré­vi­sion du PLU en lien avec l’ex­ten­sion ouest de la ZA du Vern. L’en­tre­prise lai­tière Sill Dairy In­ter­na­tio­nal a po­sé une op­tion sur la ré­ser­va­tion de 10 ha sup­plé­men­taires au nord de la par­celle en cours de construc­tion. « Quand et comment ce­la a-t-il été pré­sen­té à la Ville et dans quelles pers­pec­tives, alors que la pre­mière usine n’est pas en­core com­men­cée ? », s’est in­ter­ro­gé Émile Tur­lan.

Usine Ma­rine-Har­vest Krit­sen. La si­tua­tion de l’en­tre­prise Krit­sen a éga­le­ment beau­coup fait par­ler : « Qu’en est-il du dos­sier ? Nous n’avons eu au­cune in­for­ma­tion sur le si­nistre : il y a un black-out de l’ARS (NDLR : Agence ré­gio­nale de la san­té) sur les pol­lu­tions aux dioxines, or, ce nuage était pro­fon­dé­ment toxique. Les Lan­di­vi­siens ne peuvent être sa­tis­faits, ni de l’ab­sence de com­mu­ni­ca­tion du pré­fet, ni du si­lence as­sour­dis­sant des res­pon­sables lo­caux et je m’in­quiète beau­coup, car, dans un an, je ne veux pas être der­rière le cor­billard de Krit­sen », a pré­ci­sé Emile Tur­lan.

Le con­seil mu­ni­ci­pal a ain­si été pré­ve­nu du fait que le permis de dé­cons­truire a été dé­li­vré. « J’ai ren­con­tré le di­rec­teur et les dé­lé­gués du per­son­nel », a ra­jou­té Lau­rence Claisse. Pi­chon In­dus­tries. In­ter­ro­gée sur la si­tua­tion de Pi­chon In­dus­tries, pla­cée en re­dres­se­ment ju­di­ciaire, par JeanRe­né Ker­rien (Union ci­toyenne), le maire a pré­ci­sé que « son ar­ri­vée à Lan­di­vi­siau a été un bol d’oxy­gène. Je sou­tien­drai l’en­tre­prise et je dé­fen­drai les sa­la­riés ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.