Blo­cages et mo­bi­li­sa­tion sous ten­sion

Le Télégramme - Morlaix - - FRANCE -

Quatre cents éta­blis­se­ments per­tur­bés, dont 84 blo­qués, se­lon le mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion : la mo­bi­li­sa­tion ly­céenne a fait tache d’huile, ven­dre­di, au len­de­main d’in­ter­pel­la­tions à Mantes-la-Jo­lie (Yve­lines) qui ont cho­qué une par­tie de l’opi­nion. Des ma­ni­fes­ta­tions de nou­veau émaillées d’in­ci­dents, no­tam­ment à Saint-Brieuc et à Nantes.

L’en­semble des par­tis de gauche a dé­non­cé une « hu­mi­lia­tion » après la dif­fu­sion d’une vi­déo mon­trant l’ar­res­ta­tion, jeu­di, de di­zaines d’ado­les­cents, ge­noux au sol et les mains sur la tête, près d’un ly­cée de Mantes-la-Jo­lie. Les images « sont dures (…) mais je crois qu’il faut les re­pla­cer dans un contexte », a ré­pon­du le mi­nistre de l’In­té­rieur, Chris­tophe Cas­ta­ner, jus­ti­fiant les 151 in­ter­pel­la­tions opé­rées dans cette ville par de « vé­ri­tables vio­lences ur­baines ». Le mi­nistre a poin­té du doigt la pré­sence, aux cô­tés des ly­céens, d’une cen­taine d’in­di­vi­dus « en­ca­gou­lés et ar­més de bâ­tons » qui, juste avant, ont je­té des di­zaines de bou­teilles de gaz, « ro­bi­net ou­vert, sur des bar­ri­cades en­flam­mées ». Plus tôt dans la jour­née, le mi­nistre de l’Édu­ca­tion, Jean-Mi­chel Blan­quer, a re­con­nu, sur France In­ter, avoir été « cho­qué » par les images de l’in­ter­pel­la­tion mais a, lui aus­si, in­vo­qué « un cli­mat de vio­lence ex­cep­tion­nelle ».

Une en­quête se­ra me­née sur les in­ter­pel­la­tions et sur l’ori­gine de la vi­déo, a as­su­ré Chris­tophe Cas­ta­ner, s’en­ga­geant à ce que « toute la trans­pa­rence soit faite ». De son cô­té, le Dé­fen­seur des droits a an­non­cé l’ou­ver­ture de sa propre en­quête sur les « condi­tions » de ces in­ter­pel­la­tions. C’est dans ce contexte que, sur le ter­rain, les ly­céens ont pour­sui­vi, pour le cin­quième jour, leur mo­bi­li­sa­tion afin de ré­cla­mer, no­tam­ment, l’aban­don des ré­formes du bac, de la voie pro­fes­sion­nelle ou de l’ac­cès à l’uni­ver­si­té. Le mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion a comp­ta­bi­li­sé 400 ly­cées per­tur­bés, dont 84 blo­qués. Plu­sieurs cen­taines de ly­céens ont dé­fi­lé, à Pa­ris, aux cris de « Ma­cron dé­mis­sion », « Ma­cron t’es fou­tu, la jeu­nesse est dans la rue ».

Des heurts par­fois vio­lents

De nom­breux in­ci­dents et heurts avec les forces de l’ordre ont été re­cen­sés dans tout l’Hexa­gone, les CRS ayant, en maints en­droits, eu re­cours aux gaz la­cry­mo­gènes pour dis­per­ser les jeunes. Un po­li­cier a été griè­ve­ment bles­sé après avoir été ren­ver­sé, en marge d’une ma­ni­fes­ta­tion ten­due, à Mul­house (Haut-Rhin), tan­dis qu’une jour­na­liste a re­la­té avoir été vi­sée par une bou­teille d’acide, à Wingles (Pas-deCa­lais). Voi­tures brû­lées, feux de pou­belles, jets de pierres, de bou­teilles et de cock­tail mo­lo­tov : la si­tua­tion était éga­le­ment ten­due en Seine-Saint-De­nis, en Es­sonne ou en­core à Lyon (Rhône, 39 in­ter­pel­la­tions), Saint-Étienne (Loire) et Tou­lon (Var). Quelque 200 per­son­na­li­tés, dont plu­sieurs dé­pu­tés de gauche, ont, de leur cô­té, ap­pe­lé le gou­ver­ne­ment à ces­ser « im­mé­dia­te­ment » d’uti­li­ser des lan­ceurs de balles au­to­ma­tiques (Fla­shBall), qui ont bles­sé ces der­niers jours des ly­céens à la tête.

En Bre­tagne aus­si

La Bre­tagne n’a pas été épar­gnée. Alors qu’une dé­lé­ga­tion de ly­céens était re­çue, ven­dre­di ma­tin, en sous­pré­fec­ture, à Saint-Brieuc (Cô­tesd’Ar­mor), des po­li­ciers ont no­tam­ment été vi­sés, de­vant les grilles, par le jet de trois bou­teilles rem­plies, ont-ils af­fir­mé, d’un « mé­lange d’acide chlor­hy­drique et d’alu­mi­nium ». À peu près au même mo­ment, une quin­zaine de jeunes en­ca­gou­lés a se­mé la zi­za­nie aux abords du ly­cée Eu­gène-Freys­si­net, je­tant des pro­jec­tiles et ten­tant d’es­ca­la­der l’en­ceinte de l’éta­blis­se­ment. Un sur­veillant a été bous­cu­lé. À Nantes (Loire-At­lan­tique), deux per­sonnes qui vou­laient em­pê­cher des jeunes de re­tour­ner une voi­ture ga­rée de­vant le ly­cée Nel­son-Man­de­la ont été rouées de coups par une quin­zaine d’in­di­vi­dus. L’une d’elles, conseiller dé­par­te­men­tal, a té­moi­gné de sa mésa­ven­ture surT­wit­ter, en pos­tant une pho­to de son vi­sage tu­mé­fié et en évo­quant l’acte de « faux ly­céens ».

Pho­toPQR/Ri­chard Mouillaud/Le Pro­grès

À Lyon, les blo­cages d’éta­blis­se­ments ont dé­gé­né­ré en af­fron­te­ments avec les forces de l’ordre. 39 per­sonnes ont été in­ter­pel­lées, se­lon la pré­fec­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.