L’af­fiche est com­plète

Le fes­ti­val de me­tal Courts of Chaos vient de dé­voi­ler les der­niers noms qui fi­gu­re­ront à l’af­fiche les 17 et 18 mai à Plo­zé­vet. Dé­cryp­tage de cette tur­bu­lente deuxième édi­tion.

Le Télégramme - Ouest Cornouaille - - PONT-L’ABBÉ - Ste­ven Le­cor­nu

> 1. Des poids lourds

La pre­mière tête d’af­fiche, Jag Pan­zer, avait été an­non­cée en no­vembre. Le groupe amé­ri­cain, me­né par Har­ry « Ty­rant » Conk­lin, est par­ti­cu­liè­re­ment rare sur scène. Sa ve­nue à Plo­zé­vet de­vrait faire beau­coup de bruit. L’autre poin­ture du fes­ti­val vient d’être dé­voi­lée. Il s’agit d’Agent Steel (hea­vy/ speed me­tal). Là en­core, ce sont des Amé­ri­cains, là en­core, ils ont dé­bu­té dans les an­nées 80, et là en­core, c’est une ré­fé­rence. Et un double évé­ne­ment puisque la for­ma­tion ef­fec­tue­ra son pre­mier concert en France avec John Cy­riis, le chan­teur ori­gi­nal. « Agent Steel a sor­ti des al­bums cultes dont "Skep­tics Apo­ca­lypse" en 1985 », pré­cise Ion Phi­lip­pon, pré­sident de l’as­so­cia­tion La Vo­no­lo­gie, qui or­ga­nise l’évé­ne­ment. C’est sûr, le me­tal est in­oxy­dable.

> 2. Seize concerts dans le week-end

Avul­sed Of­fi­cial (death me­tal) et Amu­let (hea­vy me­tal) viennent com­plé­ter l’af­fiche. Celle-ci est dé­sor­mais dé­fi­ni­tive et com­porte seize groupes. Des for­ma­tions bre­tonnes et fran­çaises mais aus­si in­ter­na­tio­nales. On no­te­ra la pré­sence d’Es­pa­gnols, de Por­tu­gais, de Bri­tan­niques ou en­core de Fin­lan­dais. Un beau pla­teau réuni grâce à un bud- get re­vu à la hausse. Cô­té ar­tis­tique, plus ques­tion de sé­pa­rer les styles. « Cette an­née, nous avons dé­ci­dé de mé­lan­ger les genres pen­dant les deux soi­rées en conser­vant une tête d’af­fiche par soir », ex­plique Ion Phi­lip­pon. Ce der­nier in­dique que la pro­gram­ma­tion est en­core « plus pê­chue » que l’an der­nier. Ama­teurs de slow et autre danse las­cive, pas­sez votre che­min.

> 3. Un cam­ping gra­tuit

On ne ba­dine pas avec l’ac­cueil et le confort chez les mé­tal­leux. Comme l’an der­nier, les fes­ti­va­liers dis­po­se­ront d’un cam­ping gra­tuit à proxi­mi­té im­mé­diate de la salle Avel Dro (si­tué sur le stade de foot­ball du col­lège). Des amé­lio­ra­tions vont y être réa­li­sées, no­tam­ment au ni­veau des toi­lettes. À l’in­té­rieur de la salle, il se­ra pos­sible de se res­tau­rer (même pour les ve­gans). Cô­té bois­son, les bières lo­cales se­ront à l’hon­neur. Une bière de­vrait d’ailleurs être spé­cia­le­ment bras­sée pour le fes­ti­val par la Bras­se­rie de Cornouaille.

> 4. Billet­te­rie : faire mieux que l’an der­nier

En­vi­ron 800 en­trées payantes avaient été comp­ta­bi­li­sées l’an der­nier. Un bon score pour une pre­mière. Avec cette belle carte de vi­site, cette an­née, les or­ga­ni­sa­teurs es­pèrent faire en­core mieux. « At­teindre les 1 000 en­trées se­rait une vraie sa­tis­fac­tion », com­mente Ion Phi­lip­pon, qui confie que des fes­ti­va­liers fe­ront le dé­pla­ce­ment de l’étran­ger, « sur­tout des An­glais et des Al­le­mands ». Tou­jours se­lon lui, les pré­ventes dé­marrent bien. « On est plu­tôt en avance », sou­rit le jeune homme. Pour rap­pel : les pass deux jours (à 50 €) sont ven­dus à l’Es­pace cultu­rel Le­clerc Quim­per et à la mé­dia­thèque de Plo­zé­vet ou di­rec­te­ment sur le site in­ter­net du fes­ti­val : www.court­sof­chaos.fr. Les places à la jour­née se­ront uni­que­ment ven­dues sur place.

Pho­to DR

Avul­sed, les vé­té­rans du death me­tal es­pa­gnol, se­ront à Plo­zé­vet pour la deuxième édi­tion du Courts of chaos.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.