Voeux du maire. Un dis­cours com­ba­tif

Le Télégramme - Ouest Cornouaille - - PONT-L’ABBÉ -

Le maire, Bru­no Jul­lien, a pré­sen­té ses voeux de­vant un large pu­blic réuni, sa­me­di soir, à la salle om­ni­sports de Pont-Plat. En pré­am­bule de son dis­cours, Bru­no Jul­lien a évo­qué le lourd cli­mat so­cial de la fin 2018, « tra­duc­tion d’un pro­fond ma­laise de notre so­cié­té », en sou­li­gnant l’ac­cen­tua­tion des in­éga­li­tés so­ciales et le « risque de rup­ture so­ciale, si l’on n’en­gage pas ra­pi­de­ment un dé­bat dé­mo­cra­tique et que ce­lui-ci soit sui­vi d’ef­fet ». Dans ce contexte na­tio­nal, il a rap­pe­lé le rôle de la com­mune, « éche­lon de base in­dis­pen­sable pour la proxi­mi­té avec les ha­bi­tants ».

« Les com­munes en pre­mière ligne »

« L’État est en train de se sou­ve­nir que la com­mune est l’éche­lon de base de la dé­mo­cra­tie en met­tant les com­munes en pre­mière ligne dans le dé­bat na­tio­nal, on peut se ré­jouir de cette re­con­nais­sance, même tar­dive », a-t-il ajou­té en in­sis­tant sur le ma­laise des élus des pe­tites com­munes, lié à « la baisse pro­gres­sive des aides de l’État, mais aus­si la com­plexi­té crois­sante du contexte ré­gle­men­taire et lé­gis­la­tif, l’ad­di­tion des normes, la pres­sion crois­sante de la de­mande des ha­bi­tants de plus en plus dif­fi­cile à sa­tis­faire et en­fin les nom- breux trans­ferts de com­pé­tences au pro­fit des in­ter­com­mu­na­li­tés qui risquent fi­na­le­ment d’éloi­gner les ha­bi­tants des ins­tances de dé­ci­sion ».

« Ne pas ra­vi­ver les ri­va­li­tés »

Dans ce contexte dif­fi­cile, le maire a évo­qué le ré­cent dé­bat as­sez ten­du au­tour de la re­struc­tu­ra­tion de l’école Dr-Fle­ming, en rap­pe­lant « avec force que les choses ont dé­jà été vo­tées dé­mo­cra­ti­que­ment.Il faut au­jourd’hui prendre garde à toute ac­tion qui pour­rait mettre en pé­ril les règles élé­men­taires de la dé­mo­cra­tie lo­cale, ain­si que de ne pas ra­vi­ver les an­ciennes ri­va­li­tés entre Plo- ban­na­lec et Les­co­nil ». « Ceux qui se­raient ten­tés de s’y en­ga­ger por­te­ront une très lourde res­pon­sa­bi­li­té », a pré­ve­nu Bru­no Jul­lien.

« Fi­nan­cer les tra­vaux sans aug­men­ter les im­pôts lo­caux »

À cô­té de ce com­ba­tif dis­cours po­li­tique, la cé­ré­mo­nie des voeux a don­né l’oc­ca­sion au maire de re­ve­nir sur les temps forts de l’an­née pas­sée et, sur­tout, de faire le point sur les pro­jets im­por­tants et nom­breux qui dé­mar­re­ront (re­struc­tu­ra­tion de l’école Dr-Fle­ming, à par­tir de fé­vrier/mars), ou se pour­sui­vront, cette an­née (centre de se­cours et d’in­cen­die de Ke­rher­vant, deuxième tranche des tra­vaux d’apai­se­ment de la cir­cu­la­tion, ves­tiaires du stade et du ga­lo­cho­drome, éclai­rage pu­blic, fin de la pro­cé­dure de ré­vi­sion du PLU).

« Le dé­bat d’orien­ta­tions bud­gé­taires mon­tre­ra que si la com­mune doit être pru­dente sur ses dé­penses, elle est en me­sure de fi­nan­cer les tra­vaux que je viens d’évo­quer, sans aug­men­ta­tion des im­pôts lo­caux », a pré­ci­sé le maire avant de conclure en sa­luant l’en­ga­ge­ment des as­so­cia­tions et bé­né­voles et en re­mer­ciant le tra­vail des 37 agents mu­ni­ci­paux, des conseillers et des six ad­joints.

Le maire, Bru­no Jul­lien, a te­nu un dis­cours à la fois ferme et po­li­tique, sa­me­di soir, lors de la cé­ré­mo­nie des voeux à la po­pu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.