Jo­li Coeur s’est po­sé à Lan­gon­net

Le Télégramme - Pontivy - - PONTIVY -

Ar­ri­vé un beau jour dans leur jar­din et sans pro­prié­taire re­con­nu, de­puis un an, Jo­li Coeur, per­ro­quet gris du Ga­bon, a in­ves­ti la mai­son et le coeur de Ma­rielle et Ja­cky, deux ha­bi­tants de Lan­gon­net.

C’est par un beau jour de juin, le 28 exac­te­ment, que Jo­li Coeur, un per­ro­quet gris du Ga­bon a fait ir­rup­tion dans le jar­din et la vie de Ma­rielle et Ja­cky. « Ce sont ses sif­fle­ments dans l’arbre qui nous ont fait re­pé­rer sa pré­sence, se rap­pelle Ma­rielle. Nous l’avons pe­tit à pe­tit at­ti­ré plus près de la mai­son, avec des graines, et très vite, nous lui avons construit un per­choir et une ca­bane. Pa­ral­lè­le­ment, nous avons en­ta­mé des dé­marches pour re­trou­ver son ou sa pro­prié­taire, mais en vain ! ». Quinze jours plus tard, vient le temps des va­cances pour les hôtes de Jo­li Coeur. Ce sont donc les voi­sines, Do­mi­nique et Geor­gette qui se chargent de nour­rir l’oi­seau. À leur re­tour, Ma­rielle et Ja­cky re­trouvent le vo­la­tile, mais tou­jours pas d’in­dice sur son pro­prié­taire. L’ap­pren­tis­sage de l’oi­seau conti­nue : il de­vient de plus en plus au­to­nome et se rap­proche du ga­rage. Son évo­lu­tion se pré­cise, chaque jour, Ma­rielle y consacre du temps et pro­digue, en ré­com­pense, des ca­resses à l’oi­seau qui prend pour nom Jo­li Coeur.

Un blog créé

Elle crée un blog où Jo­li Coeur ra­conte ses pro­grès. « Je joue, je fais des bê­tises, je chante, je siffle, j’es­saie un peu de par­ler… Dès que je pro­gresse, j’ai droit à une ca­ca­huète… j’adore ! Ce que je pré­fère en ce mo­ment, c’est lorsque Ma­rielle me pose ma ga­melle sur le re­bord de la fe­nêtre. Quand j’ai as­sez man­gé, je re­garde ce qu’il se passe dans la mai­son. Je suis cu­rieux. Un jour peut être, j’ose­rai en­trer… ».

Et pe­tit à pe­tit, il in­ves­tit sa cage ins­tal­lée de­hors, puis dans la mai­son. Il a fait connais­sance avec les autres ani­maux de ses hôtes : chien, chat, la­pins, etc. Il miaule comme un chat, avec des in­to­na­tions dif­fé- rentes. Ce­la fait rire tout le monde. Les gens sont sur­pris la pre­mière fois, ils lèvent la tête et cherchent le chat dans les arbres… Puisque per­sonne n’est ve­nu le ré­cla­mer, dé­but jan­vier, Ma­rielle et Ja­cky en­tament des dé­marches au­près du vé­té­ri­naire qui lui pose une puce élec­tro­nique et dé­ter­mine son sexe : fé­mi­nin. L’ad­mi­nis­tra­tion dé­livre l’agré­ment qui leur per­met de gar­der Jo­li Coeur qui a sans doute, un 28 juin 2017, choi­si d’élire do­mi­cile chez eux et plus si af­fi­ni­tés.

Un des mo­ments pré­fé­rés de Jo­li Coeur, sur l’épaule de Ma­rielle qu’il ap­pelle ma­man.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.