Cinq élèves agri­cul­trices du Gros Chêne s’ex­posent

Le Télégramme - Pontivy - - PONTIVY -

Cinq élèves en études d’agri­cul­ture au ly­cée du Gros Chêne, à Pon­ti­vy, Per­rine, Lau­rianne, Mor­gane, Lou-Anne et Kler­vi, ont inau­gu­ré, lun­di soir, dans le hall de l’éta­blis­se­ment, une ex­po­si­tion de 42 cli­chés. Elles ont po­sé en te­nue d’agri­cul­trice, mais aus­si ma­quillées. Elles luttent contre l’idée se­lon la­quelle les agri­cul­trices ne sont pas fé­mi­nines.

Elles sont en études d’agri­cul­ture, mo­ti­vées, ont fait le choix de ce mé­tier, sont fé­mi­nines et belles. Do­tées d’au­to­dé­ri­sion, elles ont sou­hai­té l’af­fi­cher, ou même mieux, l’ex­po­ser au ly­cée Le Gros Chêne, de­vant leurs camarades, les en­sei­gnants et le pu­blic. 42 cli­chés ont été ins­tal­lés dans le hall, lun­di soir. Et tous les élus ont eu un mot à la bouche : « Quel cou­rage ». L’idée est par­tie d’une ré­flexion qui peut pa­raître su­per­fi­cielle, mais qui est dans le fond très sym­bo­lique. Une dis­cus­sion entre Bri­gitte Pfei­fer, res­pon­sable de com­mu­ni­ca­tion au cam­pus, et une élève, Per­rine, a tour­né au­tour de beaux ongles ver­nis de l’élève. Per­rine a ré­pon­du : « Quand on se per­met d’avoir une touche fé­mi­nine, des ongles peints, on peut en­tendre : " Belle comme t’es, tu ne vas quand même pas de­ve­nir agri­cul­trice " ». Voi­là le point de dé­part de la dé­marche de Per­rine et Lau­rianne qui ont en­traî­né dans leur sillon Mor­gane, LouAnne et Kler­vi. Et elles ont po­sé en te­nue d’agri­cul­trice, mais aus­si ma­quillée, fé­mi­nine. En ef­fet, pour- quoi se­rait-il obli­ga­toire de se né­gli­ger lors­qu’on est une jeune femme en étude d’agri­cul­ture ?

« Pin-up buzz »

Avec beau­coup d’hu­mour, elles ont même ap­pe­lé leur ex­po­si­tion « Pin- up buzz ». Elle se­ra vi­sible aux Ter­ra­lies (sa­lon de l’agri­cul­ture) à SaintB­rieuc les 25, 26 et 27 mai pro­chains.

Les jeunes femmes n’en re­ve­naient pas, lun­di soir, de l’im­pact de leur ac­tion, mais elles en sont ra­vies.

Les cinq jeunes femmes qui ont choi­si de faire des études d’agri­cul­ture sont fières de leur en­ga­ge­ment, de leur fé­mi­ni­té, et sont sur­prises mais ra­vies qu’au­tant de buzz en­toure leur ex­po­si­tion de pin-up. Les élus sont ve­nus afin de les fé­li­ci­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.