Sou­tien aux gi­lets jaunes : ce que disent vrai­ment les son­dages

Le Télégramme - Quimper - - LE FAIT DU JOUR - Fré­dé­ric Jacq

« Huit Fran­çais sur dix sou­tiennent les gi­lets jaunes ». Une phrase as­sé­née en ar­gu­ment mas­sue, sur la base des son­dages ef­fec­tués. Si le sou­tien po­pu­laire est in­dé­niable, ce chiffre mé­rite d’être lu avec re­cul, tant les ques­tions et ré­ponses sou­mises aux son­dés va­rient en fonc­tion des ins­ti­tuts de son­dage.

« Jus­ti­fié », « sym­pa­thie »

Un échange entre un gi­let jaune et un re­trai­té, ra­con­té par notre ré­dac­tion de Saint-Brieuc, nous a in­ter­pel­lés. La scène se dé­roule mer­cre­di, lors du mar­ché. Tris­tan Lo­zac’h, un des lan­ceurs du mou­ve­ment dans les Cô­tesd’Ar­mor, pointe un ar­gu­ment ré­cur­rent : « Au­jourd’hui, 85 % des Fran­çais nous sou­tiennent ». Pas désar­çon­né, le re­trai­té « s’étonne, s’in­ter­roge sur la na­ture du son­dage et donc des ré­ponses ». Il pointe même « la bien­veillance des mé­dias à l’égard des gi­lets jaunes ». Qui a rai­son, qui a tort ? Pour com­prendre com­ment s’est construit ce chiffre qui évo­lue entre 75 et 85 %, nous avons mis le nez dans les ques­tion­naires sou­mis par les ins­ti­tuts à leur pa­nel. Pre­mier constat : sur la ques­tion po­sée, chaque ins­ti­tut a la sienne, mé­ti­cu­leu­se­ment pe­sée. Même chose pour les ré­ponses sou­mises aux per­sonnes son­dées. Odoxa (pour Le Fi­ga­ro et France In­fo) fait la pro­po­si­tion sui­vante : « Vous, per­son­nel­le­ment, es­ti­mez­vous que le mou­ve­ment des gi­lets jaunes est jus­ti­fié ou pas jus­ti­fié ? ». Ré­sul­tat, 77 % ont ré­pon­du « tout à fait » ou « plu­tôt » lors de la der­nière en­quête réa­li­sée sur in­ter­net, mer­cre­di. C’est la no­tion de « jus­ti­fi­ca­tion du mou­ve­ment » qui est mise en avant, mais qui est ré­gu­liè­re­ment in­ter­pré­tée en « sou­tien », « ap­pui » et « so­li­da­ri­té » dans les titres mé­dias. Dont cer­tains lecteurs se contentent, sans pous­ser plus loin la consul­ta­tion de l’ar­ticle.

Autre ins­ti­tut, autre mé­thode : l’Ifop, qui tra­vaille pour CNews et Sud Ra­dio, pré­fère l’in­ti­tu­lé : « Quelle est votre at­ti­tude à l’égard de ce mou­ve­ment ? » Ré­ponses pos­sibles : « Vous le sou­te­nez », « Vous avez de la sym­pa­thie pour lui », « Vous y êtes in­dif­fé­rent », « Vous y êtes op­po­sé », « Vous y êtes hos­tile ». La no­tion pré­cise de « sou­tien » ap­pa­raît donc une seule fois et ne re­cueille pas la ma­jo­ri­té des suf­frages : 46 % lors de leur der­nière en­quête réa­li­sée en ligne, lun­di et mar­di. Mais en ajou­tant les 26 % de « sym­pa­thie », le pour­cen­tage monte à 72 % de « re­gard po­si­tif », terme choi­si par l’Ifop. Ces 72 % de « re­gard po­si­tif » sont pris au seul sens de « sou­tien » dans une ky­rielle de titres d’ar­ticles de presse.

À no­ter qu’Elabe, l’ins­ti­tut choi­si par BFMTV, pro­pose une ques­tion et des ré­ponses si­mi­laires à l’Ifop. Il a ob­te­nu, mar­di, lors de sa der­nière en­quête, des pour­cen­tages de « sou­tien » et « sym­pa­thie » iden­tiques. Mais Elabe choi­sit d’ad­di­tion­ner le tout en : 72 % « d’ap­pro­ba­tion de la mo­bi­li­sa­tion ».

Ques­tion ré­duc­trice

La quan­ti­fi­ca­tion du « sou­tien » au mou­ve­ment ne peut néan­moins se ré­su­mer à une ques­tion po­sée et aux dé­rives sé­man­tiques qui suivent. Une bat­te­rie d’autres in­ter­ro­ga­tions sou­mises au pa­nel per­met de mieux cer­ner le point de vue des Fran­çais. C’est le cas d’Odoxa, par exemple, qui liste des qua­li­fi­ca­tifs - « cou­ra­geux », « ef­fi­cace », « po­pu­liste » - s’ap­pli­quant « plu­tôt bien » ou « plu­tôt mal » au mou­ve­ment : là, les Fran­çais in­ter­ro­gés ont été beau­coup plus par­ta­gés, mer­cre­di : s’ils l’es­timent plu­tôt « po­pu­laire » à une écra­sante ma­jo­ri­té (84 %), ils sont dé­sor­mais plus de la moi­tié (59 %) à le ju­ger plu­tôt in­quié­tant. Ce pour­cen­tage a gran­di de 15 points en 15 jours, à la suite des vio­lences de Pa­ris.

Pho­to AFP

Dans les son­dages, les gi­lets jaunes jouissent en­core d’un fort ca­pi­tal sym­pa­thie mais l’in­quié­tude que sus­cite le mou­ve­ment gran­dit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.