LE FLEUVE JAUNE RUE DE PONT-AVEN ?

Le Télégramme - Quimperlé - - QUIMPERLÉ -

Dé­lo­gés de Ker­vi­da­nou mer­cre­di (notre pho­to ci-des­sus), les Gi­lets jaunes se mo­bi­lisent pour le 22e jour de ma­ni­fes­ta­tion en oc­cu­pant la rue. Quelle se­ra la mo­bi­li­sa­tion à Quim­per­lé ? Le dé­fi­lé mul­ti­plie­ra les al­lers­re­tours, de 10 h à 17 h, entre Ker­vi­da­nou et le Coat Kaër, rue de Pont-Aven.

Entre 10 h et 17 h, ce sa­me­di, à Quim­per­lé, la rue de Pont-Aven, de Ker­vi­da­nou au Coat Kaër, se­ra le ter­rain d’ex­pres­sion des gi­lets jaunes.

Une nou­velle jour­née de ma­ni­fes­ta­tion, la 22e, de­puis le 17 no­vembre.

Les gi­lets jaunes de Quim­per­lé ap­pellent à une marche pa­ci­fique, ce sa­me­di. Une quin­zaine d’entre eux était re­çue, ce ven­dre­di, dès 8 h, à la mai­rie, afin de mettre au point les der­niers dé­tails de cette ma­ni­fes­ta­tion. Les « ci­toyens en co­lère » avaient dé­jà été vus à la mai­rie, ce jeu­di, mais te­naient à ren­con­trer le maire.

Lors de la ren­contre, Mi­chaël Quer­nez s’est ex­pli­qué sur son ab­sence des ras­sem­ble­ments de Gi­lets jaunes à Quim­per­lé, ne sou­hai­tant pas pa­ra­si­ter le mou­ve­ment. Il in­di­quait, par ailleurs que, du cô­té de la mai­rie, « nous avons ré­pon­du à toutes les sol­li­ci­ta­tions ». Le maire, qui était ac­com­pa­gné des élus Éric Ala­gon, ad­joint aux Fi­nances, et Pier­rick Le Guir­ri­nec, ad­joint aux Res­sources hu­maines, a été pré­sent pen­dant près d’une heure à la réunion à la mai­rie, mais de­vait re­joindre en­suite le con­seil dé­par­te­men­tal. La dé­lé­ga­tion a les échanges avec les élus jus­qu’à 10 h. Ils ont trou­vé « un maire à l’écoute » et ont pu choi­sir leur par­cours. Ils ont aus­si eu à en­tendre le mes­sage ve­nu de la gen­dar­me­rie in­di­quant qu’« au­cun at­trou­pe­ment ne se­ra ad­mis au-de­là de 18 h ». Dans les rangs des gi­lets jaunes, qui sou­haitent ral­lier les ly­céens à leur mou­ve­ment, on in­dique ce­pen­dant qu’au­cun dé­bor­de­ment ne se­ra to­lé­ré. Il est pré­vu que la marche parte, vers 10 h, de Ker­vi­da­nou, puis se rende, via la rue de Pont-Aven, jus­qu’au rond-point du Coat-Kaer. Les ma­ni­fes­tants fe­ront le tour de ce­lui-ci avant de re­prendre la route dans le sens in­verse, di­rec­tion Ker­vi­da­nou. En che­min, les Gi­lets jaunes pro­fi­te­ront des dif­fé­rents ronds-points pour me­ner quelques ac­tions.

La marche se­ra en­ca­drée par des gi­lets jaunes, afin d’évi­ter tout dé­bor­de­ment. Des contacts ont pu être noués au­près des or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales. Ain­si SudSan­té in­di­quait ce ven­dre­di ap­pe­ler à re­joindre la ma­ni­fes­ta­tion.

Par ailleurs, quelques Gi­lets jaunes quim­per­lois ont pré­vu de se rendre au ras­sem­ble­ment sur Pa­ris.

« Mu­nies de cha­subles ré­flé­chis­santes »

La mai­rie a pris un ar­rê­té « pour as­su­rer le bon ordre et la sé­cu­ri­té ». La cir­cu­la­tion se­ra in­ter­dite, lors du pas­sage de la ma­ni­fes­ta­tion sur la rue de Pont-Aven via les gi­ra­toires de Ker­vi­da­nou, Pierre Men­dès France, Vic­tor Basch et Coat Kaër. L’or­ga­ni­sa­tion pré­voit un al­ler-re­tour sur l’iti­né­raire pré­ci­té, à charge pour elle de conte­nir les ma­ni­fes­tants dans le cou­loir de cir­cu­la­tion cor­res­pon­dant. Deux vé­hi­cules as­su­re­ront l’en­ca­dre­ment de la ma­ni­fes­ta­tion. Les per­sonnes en­ca­drant la ma­ni­fes­ta­tion se­ront mu­nies de cha­subles ré­tro ré­flé­pro­lon­gé chis­santes et se­ront vi­gi­lantes à chaque in­ter­sec­tion ex­plique l’ar­rê­té. L’or­ga­ni­sa­teur de­vra veiller au non-éti­re­ment du cor­tège et fa­ci­li­ter le pas­sage des vé­hi­cules prio­ri­taires. Po­lice mu­ni­ci­pale et gen­dar­me­rie se­ront pré­sentes. Afin de li­mi­ter la cir­cu­la­tion en di­rec­tion du cor­tège, une si­gna­lé­tique de pré­ven­tion par pan­neaux « rue bar­rée » ac­com­pa­gné d’un ban­deau « mou­ve­ment so­cial » se­ra dis­po­sée en amont et en aval de l’axe rue de PontA­ven.

« Au­cun dé­bor­de­ment ne se­ra to­lé­ré » Les Gi­lets jaunes

Ca­hier de do­léances : la mai­rie ou­verte ce ma­tin

Ré­pon­dant à l’ap­pel de l’as­so­cia­tion des Maires ru­raux de France, la mai­rie se­ra ou­verte ce ma­tin, « à tous les conci­toyens qui sou­hai­te­raient consi­gner leurs re­marques sur un Ca­hier de do­léances ». Ca­hier qui se­ra en­suite adres­sé au pré­fet.

Le maire, Mi­chaël Quer­nez, a re­çu les gi­lets jaunes, ce ven­dre­di ma­tin à la mai­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.