Co­que­li­cots. « Re­ve­nons à nos mou­tons ! »

Le Télégramme - Quimperlé - - QUIMPERLÉ. ACTUS -

Le dé­sor­mais tra­di­tion­nel ren­dez-vous du pre­mier ven­dre­di du mois a ras­sem­blé 25 per­sonnes, de­vant la mai­rie de Quim­per­lé. De­vant plu­sieurs cen­taines de mai­ries en France, le mou­ve­ment « Nous vou­lons des co­que­li­cots » a lan­cé une guerre contre les pes­ti­cides et le gly­pho­sate tout par­ti­cu­liè­re­ment.

Can­cers, AVC, ma­la­dies res­pi­ra­toires… La liste des af­fec­tions im­pu­tables aux pes­ti­cides est longue. En ma­tière de chiffres, Di­dier Tan­guy (Eaux et ri­vières - Bre­tagne vi­vante) cite cette fois les 700 000 par­ti­cules fines lais­sées par un gi­let po­laire (is­su du pé­trole) dans l’eau de chaque la­vage, puis di­ri­gées vers une sta­tion de trai­te­ment des eaux qui ne par­vien­dra pas à les trai­ter. « Ces par­ti­cules re­joignent les ri­vières, sont in­gé­rées par les pois­sons et autres co­quillages et fi­nissent dans notre es­to­mac », pointe le mi­li­tant. La mo­rale est toute trou­vée dans le pu­blic : « Re­ve­nons à nos mou­tons ! ».

Le mou­ve­ment « Nous vou­lons des co­que­li­cots » es­père réunir cinq mil­lions de si­gna­tures avant la fin 2020. Il en compte ac­tuel­le­ment 400 000.

25 per­sonnes ont bra­vé le froid pour dire non aux pes­ti­cides, ce ven­dre­di de­vant la mai­rie de Quim­per­lé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.