Le rêve amé­ri­cain de Va­len­tin La­por­te­rie

De la pa­ti­noire de Lan­gueux à celle de Lake Pla­cid, le par­cours de Va­len­tin La­por­te­rie, 18 ans, a tout d’un conte de fées. Le ho­ckeyeur brio­chin, ex­pa­trié au Ca­na­da, pour­suit son rêve de gosse : il in­té­gre­ra l’équipe des Chi­ca­go Cou­gars la sai­son pro­chain

Le Télégramme - Saint-Brieuc - - SAINT-BRIEUC. SPORTS -

Va­len­tin La­por­te­rie pra­tique le ho­ckey sur glace de­puis sa tendre en­fance. À quatre ans, il chaus­sait ses pre­miers pa­tins à la pa­ti­noire d’Ar­mor à Lan­gueux, où il a fran­chi al­lè­gre­ment les dif­fé­rentes étapes dans cette dis­ci­pline exi­geante. Dans son poste de dé­fen­seur dans les équipes jeunes du club, il se fait re­mar­quer et de­vient cham­pion de France en U20, avec les Cor­saires de Nantes.

Et Va­len­tin a de l’am­bi­tion : il s’en­vole au Ca­na­da, crosse dans les ba­gages, avec l’es­poir de faire car­rière sur le conti­nent ber­ceau de son sport pré­fé­ré. Un rêve en passe de de­ve­nir réa­li­té puisque le jeune Brio­chin, qui évo­lue ac­tuel­le­ment avec l’équipe d’Al­monte JR Shar­sho­ters d’Ot­ta­wa, a si­gné la se­maine der­nière avec le cé­lèbre club de Chi­ca­go Cou­gars, dans l’Illi­nois, aux États-Unis.

Une autre fa­çon de jouer

« J’ai été re­pé­ré lors des tour­nois qui servent de matches de sé­lec­tion ; là c’était dans l’état de New York dans la cé­lèbre pa­ti­noire de Lake Pla­cid. J’ai si­gné un contrat d’un an, je suis heu­reux d’un tel dé­noue­ment. En plus, ma soeur Del­phine ha­bite à Mil­wau­kee, à une heure de là ».

Son père Bru­no, an­cien pré­sident des Kor­ri­gans à Saint-Brieuc, est ra­vi : la sa­tis­fac­tion fa­mi­liale se gé­né­ra­lise après de nom­breux sa­cri­fices, car Va­len­tin est un des seuls Fran­çais à ten­ter une telle aven­ture.

« Va­len­tin pos­sède une belle marge de pro­gres­sion. C’est donc au contact des meilleurs qu’il dev­rait l’ac­qué­rir pour pas­ser pro­fes­sion­nel. Il en a les moyens même si c’est rude sur le plan phy­sique. Car là-bas, ils jouent dif­fé­rem­ment qu’en Eu­rope, en mul­ti­pliant les contacts d’homme à homme ».

Un pas­sage par Saint-Brieuc dé­but juin

À bien­tôt 19 ans - il les au­ra en sep­tembre -, le jeune Brio­chin re­tourne à Ot­ta­wa jus­qu’en mai pour clô­tu­rer son cham­pion­nat ca­na­dien. En­suite, il se­ra de re­tour à Saint-Brieuc, pour fê­ter comme il se doit ce contrat amé­ri­cain, mais éga­le­ment pour par­ti­ci­per au ju­bi­lé de son père, le sa­me­di 2 juin, à par­tir de 18 h, à la pa­ti­noire d’Ar­mor. Un « Ga­la des Étoiles », où s’af­fron­te­ront deux équipes com­po­sées de nom­breux in­ter­na­tio­naux… Après, re­tour à Chi­ca­go, pour vivre son rêve amé­ri­cain à par­tir de fin août !

Va­len­tin La­por­te­rie a si­gné, en pré­sence de son coach et en­traî­neur, un contrat d’un an aux Cou­gars de Chi­ca­go. (Pho­to DR)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.