Concert. Les Ogres de Bar­back à l’heure oc­ci­tane

Le Télégramme - Saint-Brieuc - - SAINT-BRIEUC. SPORTS -

Presque 25 ans que les Ogres de Bar­back che­minent de salle en salle, de disques tout pu­blic en disques pour en­fants (trois « Pitt’Ocha »). Sa­me­di ils ont mis les spec­ta­teurs du Grand Pré en liesse, avec le concours du Bal Brot­to Lo­pez, un duo oc­ci­tan.

L’al­chi­mie entre les quatre frères et soeurs mul­ti-ins­tru­men­tistes a, une fois en­core fait re­cette à Lan­gueux. Outre l’har­mo­nie mu­si­cale, la réus­site (le concert s’est joué à gui­chet fer­mé) tient cer­tai­ne­ment aus­si à la convic­tion et la verve de Fred. Le pa­ro­lier dit de ses chan­sons que ce sont « des mots, des idéaux, ja­mais des pis­to­lets ».

Un mo­ment pour le jeune pu­blic

Autre in­gré­dient : le par­tage. C’est lui qui a ame­né le duo Bal Brot­to Lo­pez à mon­ter sur scène avec eux pour toute une tour­née, la se­conde (la pre­mière a don­né le live « Quer­cy - Pontoise » qui vient de sor­tir). De ronde du Quer­cy en cercle cir­cas­sien, de valse en pol­ka le pu­blic a pu se dé­han­cher, dé­com­plexé par les ta­lents de dan­seurs de Fred. Le jeune pu­blic a aus­si son mo­ment, Les Ogres rap­pe­lant deux de leurs titres écrits à leur adresse avant d’en­voyer une nou­velle chan­son très vite re­prise en choeur.

Par­tage de ré­per­toires

Les so­no­ri­tés de la cor­ne­muse, le dia­to­nique et bien d’autres ins­tru­ments ont plu au pu­blic, par­ti­cu­liè­re­ment sen­sible aux chants oc­ci­tans de Guillaume Lo­pez. Et les Ogres, qui ont ap­pris la langue d’Oc, pour l’oc­ca­sion, n’étaient pas en reste ! Chaque groupe s’in­vi­tant sur le ré­per­toire de l’autre. Tous ad­mi­ra­tifs du chan­teur Al­lain Le­prest, ils ont re­pris, dans les deux langues, « C’est peut-être ». En­fin, le pu­blic a pu re­trou­ver, ré­ar­ran­gées, des chan­sons comme « Vous m’em­mer­dez » ou le très ras­sem­bleur « Rue de Pa­name », sans ou­blier « Mon pays », créa­tion com­mune, dont le re­frain n’a dé­sor­mais plus de se­cret pour les spec­ta­teurs, qui ont rap­pe­lé en force les deux for­ma­tions.

Les Ogres de Bar­back et le Bal Brot­to Lo­pez ont en­chan­té le pu­blic en mé­lan­geant leurs ré­per­toires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.