Ter­ret. Les cinq ans de la ré­si­dence fêtés

Le Télégramme - Saint-Brieuc - - PLÉRIN -

À l’oc­ca­sion du cin­quième an­ni­ver­saire de l’ou­ver­ture de la Ré­si­dence Hen­ri-Ter­ret, la Fon­da­tion Bon Sau­veur or­ga­ni­sait, sa­me­di, une jour­née portes ou­vertes. Le foyer de vie a ac­cueilli près d’une cen­taine de per­sonnes.

Sous un beau so­leil, cha­cun a pu pro­fi­ter des ac­ti­vi­tés équestres (ca­lèche ou ba­lade à che­val), de mé­dia­tion ani­male (Mé­di’Poils de Saint-Clet), d’ex­po­si­tion des créa­tions des ré­si­dants et des ate­liers ar­tis­tiques. Avant le par­tage du gâ­teau d’an­ni­ver­saire, Ca­role Bras­sac, res­pon­sable du foyer, a re­tra­cé les cinq an­nées écou­lées et les évé­ne­ments mar­quants, preuves de l’au­to­no­mi­sa­tion des ré­si­dants et de leur in­clu­sion so­ciale et ci­toyenne. « L’in­té­gra­tion au sein du foyer n’est pas un vain mot, c’est une réa­li­té : un simple exemple, un ré­si­dant par­ti­cipe en tant que bé­né­vole à la Banque ali­men­taire à Guin­gamp », a in­di­qué Ca­role Bras­sac.

Une tren­taine de per­sonnes hé­ber­gées

Pas­cal Co­nan, di­rec­teur gé­né­ral de la Fon­da­tion Bon Sau­veur, a sa­lué la por­tée de cet éta­blis­se­ment so­cial (du nom de son pré­dé­ces­seur Hen­ri Ter­ret, dé­cé­dé en 2012) : « J’aime voir en cette struc­ture d’an­ciens pa­tients en psy­chia­trie pour cer­tains très ins­ti­tu­tion­na­li­sés, hors des murs de l’hô­pi­tal, trou­vant ici une sé­ré­ni­té, un apai­se­ment, une in­clu­sion ci­toyenne et une gaî­té re­trou­vée. Je suis fier que la Fon­da­tion Bon Sau­veur, par son offre sa­ni­taire, so­ciale et mé­di­co-so­ciale, puisse trou­ver des ré­ponses adap­tées, in­di­vi­dua­li­sées et per­son­na­li­sées à chaque par­cours du pa­tient tout au long de son évo­lu­tion. »

Les 24 sa­la­riés sont tout aus­si fiers d’ex­pri­mer que de­puis le dé­but « peu de ré­si­dants ont connu de ré­hos­pi­ta­li­sa­tion ». « Je re­pré­sente les ré­si­dants et je suis écou­tée. Pour ma part, le foyer me per­met de prendre le taxi pour al­ler suivre des cours d’équi­ta­tion chaque se­maine et ce, sans ac­com­pa­gne­ment de la struc­ture. Je me sens à la fois libre et ac­com­pa­gnée », a dé­cla­ré Ma­rie, ré­si­dante et pré­si­dente du conseil de vie so­ciale. La Ré­si­dence Hen­ri-Ter­ret, qui a ou­vert ses portes en 2013, ac­cueille 30 per­sonnes en hé­ber­ge­ment et trois per­sonnes en ac­cueil de jour, pour cer­tains, an­ciens pa­tients de la Fon­da­tion Bon Sau­veur.

Des pro­me­nades à che­val et des ba­lades en ca­lèche étaient pro­po­sées lors de cette jour­née portes ou­vertes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.