Mo­bi­li­sa­tion des ly­céens. Que s’est-il pas­sé à Freys­si­net ?

Le Télégramme - Saint-Brieuc - - SAINT-BRIEUC. ACTUS -

Pour­quoi les ly­céens ma­ni­festent ?

De­puis plu­sieurs jours, des élèves sèchent les cours pour battre le pa­vé. Pour­quoi ? Les ma­ni­fes­tants sont op­po­sés à la ré­forme des ly­cées et celle du bac­ca­lau­réat. Beau­coup re­jettent éga­le­ment la mise en place de la pla­te­forme Par­cour­sup et dé­noncent les sup­pres­sions de postes dans l’en­sei­gne­ment.

Qu’est-ce qui était pré­vu ven­dre­di ?

Sur les ré­seaux so­ciaux, plu­sieurs ly­céens en­ten­daient se re­trou­ver de­vant le ly­cée Eu­gène-Freys­si­net. Ils étaient plus d’une cen­taine, mo­bi­li­sés au le­ver du jour. Ces der­niers ont re­joint le ly­cée Er­nest-Re­nan puis une par­tie s’est en­suite di­ri­gée vers la pré­fec­ture où les gi­lets jaunes or­ga­ni­saient une opé­ra­tion de « blo­cage ».

Que s’est-il pas­sé de­vant la pré­fec­ture ?

Entre 8 h et 11 h, un pe­tit groupe com­po­sé de ly­céens et de gi­lets jaunes était mas­sé de­vant les grilles de la pré­fec­ture. Une dé­lé­ga­tion com­po­sée de six ly­céens a été re­çue. À l’ex­té­rieur, l’am­biance était ten­due avec les forces de l’ordre qui gar­daient le site. Des po­li­ciers ont no­tam­ment été vi­sés par le jet de trois bou­teilles rem­plies d’un « mé­lange d’acide chlor­hy­drique et d’alu­mi­nium », avancent-ils.

Et du cô­té du ly­cée Eu­gène-Freys­si­net ?

Une quin­zaine de jeunes en­ca­gou­lés a se­mé la zi­za­nie aux abords de l’éta­blis­se­ment. « Ce ne sont pas nos ly­céens qui font ça », as­sure le pro­vi­seur Pas­cal Ca­ro. Un fu­mi­gène, des bou­teilles en verre et là en­core, de l’acide ont été pro­je­tés en di­rec­tion de l’éta­blis­se­ment sco­laire. Cer­tains jeunes ont éga­le­ment ten­té d’es­ca­la­der les grilles du ly­cée. En es­sayant de les blo­quer, un sur­veillant a été bous­cu­lé. « Il n’est pas bles­sé, mais les faits qui se sont pro­duits ce ma­tin sont très graves », dé­plore le pro­vi­seur. C’est fi­na­le­ment un groupe de ly­céens qui a ap­pe­lé à la fin de l’ac­tion, vers 11 h.

La po­lice est-elle in­ter­ve­nue ?

En re­trait, la po­lice s’est rap­pro­chée lorsque les jeunes ras­sem­blés de­vant le ly­cée ont pris la di­rec­tion du cen­tre­ville. Au ni­veau de la rue Théo­dule-Ri­bot, si­tuée à une cen­taine de mètres du ly­cée, des heurts ont écla­té. Les forces de l’ordre ont es­suyé des jets d’oeufs. Les po­li­ciers ont ré­pli­qué à coups de gaz la­cry­mo­gène. La ma­ni­fes­ta­tion s’est fi­na­le­ment dis­soute et le calme est re­ve­nu dans le quar­tier vers 12 h. Au­cune in­ter­pel­la­tion n’a été consta­tée, mais une pro­cé­dure pour ou­trages au­rait été en­ga­gée.

Drouilly

L’am­biance était ten­due, ven­dre­di 7 dé­cembre, de­vant le ly­cée Freys­si­net.Charles

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.