Ra­dio LCA. En ré­so­nance avec l’ac­tua­li­té

Le Télégramme - Saint-Brieuc - - SAINT-BRIEUC. ACTU -

La Com­pa­gnie trois-six-trente a re­tra­cé avec brio et convic­tion, ven­dre­di 11 jan­vier, à la Pas­se­relle la créa­tion, par la CGT, d’une ra­dio libre à Longwy : ra­dio Lor­raine Coeur d’Acier, avec l’aide de deux jour­na­listes. C’était dé­but 1979, dans la pers­pec­tive de la marche des ou­vriers de la si­dé­rur­gie sur Pa­ris. Mais si les re­pré­sen­tants syn­di­caux des ou­vriers si­dé­rur­gistes voyaient en ce mé­dia, qu’ils vont fi­nan­cer, la pos­si­bi­li­té de mo­bi­li­ser plus de monde, les am­bi­tions des jour­na­listes étaient plus larges : une ra­dio libre, vrai­ment libre, qui donne la pa­role à tout le monde. C’est le pro­pos de cette pièce de la Com­pa­gnie trois-six-trente qui a été créée suite à Nuit De­bout en 2016. Alors évi­dem­ment, avec l’ac­tua­li­té et les Gi­lets jaunes d’au­jourd’hui, ça ré­sonne en­core.

« Écou­tez-vous », slo­gan de LCA

As­sis à une mi­nus­cule table de mixage, deux ani­ma­teurs prennent la voix de dif­fé­rents ac­teurs de cette in­croyable aven­ture, dont les femmes de si­dé­rur­gistes, can­ton­nées à leur rôle de mé­na­gères. Ces der­nières viennent d’abord à la ra­dio en res­tant dans ce sta­tut, avant de créer elles aus­si une émis­sion : alors les langues se dé­lient. La contra­cep­tion, bien sûr, mais aus­si les be­soins sexuels, le corps, leurs condi­tions de vie dans des im­meubles où la vie des voi­sins tra­verse les murs, leurs condi­tions de tra­vail…

Une le­çon pour la jeu­nesse des­ti­na­taire de ce spec­tacle

Alors que les ra­dios libres étaient en­core in­ter­dites, Lor­raine Coeur d’Acier, ins­tal­lée dans les lo­caux de la mai­rie de Longwy a vu d’abord sa zone d’émis­sion aug­men­ter, mais a en­suite su­bi les affres de la cen­sure : les ondes ont été brouillées. Mal­gré les ac­tions de ré­sis­tance, la CGT a fi­ni par mettre un terme à l’aven­ture.

Face à un pu­blic cap­ti­vé, la Com­pa­gnie trois-six-trente a mis en re­lief la confron­ta­tion des idées, l’ou­ver­ture aux autres, la pa­role don­née aux im­mi­grés, per­mise par cette ra­dio. Alors même si LCA a fi­ni par être fer­mée, d’autres luttes le mon­tre­ront, à l’ins­tar de celle ré­per­cu­tée en 2016 sur Ra­dio De­bout.

Le jeune (et moins jeune) pu­blic a été cap­ti­vé par le spec­tacle « Lon­gueur d’onde, his­toire d’une ra­dio libre », joué à la Pas­se­relle mer­cre­di et ven­dre­di. Un ré­cit mis en scène avec rythme et convic­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.