Le Graët : « Heu­reu­se­ment, il met les boules Quies »

Le Télégramme - Vannes - - HIPPISME -

mais on se rap­proche. On est re­ve­nu par­mi les meilleurs.

> L’équipe a pro­cu­ré des émo­tions contre l’Ar­gen­tine, maî­tri­sé les matchs face à l’Uru­guay et la Bel­gique. Ce­la a re­don­né du cré­dit à son sé­lec­tion­neur mal­me­né…

Il n’a pas été si mal­me­né. C’est la vie de tous les coachs. On n’a pas per­du tant que ça de matchs de­puis que Di­dier est là (52 vic­toires, 15 nuls, 15 dé­faites). Mal­heu­reu­se­ment, les gens ont tou­jours en­vie de chan­ge­ment. C’est peut-être l’usure des confé­rences de presse… L’Ar­gen­tine a don­né un pe­tit coup de fouet au pu­blic, on a maî­tri­sé l’Uru­guay, la Bel­gique est une très très belle équipe. Il a mis un onze qui est in­dis­cu­table. Il a for­mé une équipe com­plé­men­taire.

> Plus per­sonne ne vous parle de Zi­dane, la pe­tite mu­sique a dis­pa­ru…

Zi­dane a fait une car­rière exem­plaire. Moi, cette mu­sique, je ne l’ai ja­mais en­ten­due. J’ai tou­jours dit que Di­dier avait un contrat jus­qu’en 2020.

> Est-ce qu’il pour­rait pro­lon­ger ? Ou quit­ter les Bleus sur un titre de cham­pion du monde ?

Vous vou­lez tout le temps qu’il parte ! Il est sous contrat, donc at­ten­dez, on est à la Coupe du monde. 2020, c’est en­core dans quelque temps.

Re­cueilli par M. M.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.