Le N° 2 du Tour est bre­ton

Le Télégramme - Vannes - - HIPPISME - Yves-Ma­rie Thé­ré­né

Ori­gi­naire de Mon­tau­ban-de-Bre­tagne (35), Pierre-Yves Thouault, 47 ans, est le bras droit de Ch­ris­tian Prud­homme. De ses pre­miers tours de roue avec Sté­phane Heu­lot et Fré­dé­ric Gues­don au poste du N°2 du Tour, le Bre­tillien, de­ve­nu pa­ri­sien, af­fiche un par­cours sans faute.

Pierre-Yves Thouault est un spor­tif. Un vrai. Mal­gré des em­plois du temps très char­gés en tant que di­rec­teur ad­joint de la branche cyclisme d’Amau­ry Sport Or­ga­ni­sa­tion, l’or­ga­ni­sa­teur du Tour, il conti­nue de rou­ler, le week-end, dans la val­lée de Che­vreuse ou sur les trois ki­lo­mètres du cir­cuit de Long­champ à Bou­logne.

Le vé­lo, le Mon­tal­ba­nais l’a pra­ti­qué en com­pé­ti­tion du­rant 15 ans. « J’ai com­men­cé avec Gues­don et Heu­lot, des gars nés en 1971, comme moi. On a cou­ru en ca­dets et ju­niors en­semble. Eux, ils se sont en­vo­lés, pas moi. »

Sta­giaire à Saint-Brieuc en 1995

Faux ! Le li­cen­cié au Vé­lo Club Mé­ven­nais (Saint-Méen-le-Grand), qui a ar­rê­té la com­pé­ti­tion, en 1995, sur une vic­toire, a connu une as­cen­sion pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante. Tout a dé­mar­ré à SaintB­rieuc, il y a 23 ans. Cette an­née-là, la pré­fec­ture des Côtes-d’Ar­mor ac­cueillait le Grand Dé­part du Tour et le jeune Thouault, étu­diant en éco­no­mie et ma­na­ge­ment du sport à Rennes, y a ef­fec­tué son stage de fin d’études. Ce fut une ré­vé­la­tion. Après avoir un peu tra­vaillé dans une grande sur­face de sports, puis pas­sé une an­née en An­gle­terre, il a pos­tu­lé chez ASO. Em­bau­ché en 1997 par Jean-Ma­rie Le­blanc, le pré­dé­ces­seur de Ch­ris­tian Prud­homme, il a ra­pi­de­ment gra­vi les éche­lons jus­qu’à de­ve­nir le bras droit du « boss » du Tour.

En es­ca­pade dans le Fi­nis­tère

Res­pon­sable de trois ser­vices clefs (spor­tif, sé­cu­ri­té et re­la­tions ex­té­rieures), Pierre-Yves Thouault fait es­sen­tiel­le­ment du ma­na­ge­ment et il s’est un peu éloi­gné du ter­rain. Il est un peu nos­tal­gique de l’époque où il tra­çait le par­cours du Tour. Alors pour l’étape Lo­rient Quim­per, il s’était of­fert plu­sieurs es­ca­pades dans sa Bre­tagne na­tale pour cher­cher les pe­tites routes qui ont fait le sel de la 5e étape. « Avec Thier­ry Gou­ve­nou (di­rec­teur course sur le Tour), on est ve­nu trois fois et on a fait 800 bornes pour trou­ver les 80 der­niers ki­lo­mètres de l’étape. » S’il est content que le Tour ait pas­sé quatre jours en Bre­tagne, il fait abs­trac­tion de ses ra­cines bre­tonnes lors du tra­cé du par­cours. « Pas de place pour ces consi­dé­ra­tions-là. » Le bras droit de Ch­ris­tian Prud­homme tient le même dis­cours que son pa­tron. Le Tour et rien que le Tour.

Pierre-Yves Thouault est le bras droit de Ch­ris­tian Prud­homme, le pa­tron du Tour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.