Le Télégramme - Auray

La marche était trop haute pour le Cep Lorient

Après deux semaines sans compétitio­ns, les Lorientais ont subi une lourde défaite, mardi, face à une équipe toulousain­e en course pour la montée en Pro B (59-90).

- Margot Ridon

NM1. Cep Lorient - Toulouse : 59-90.

De retour à la compétitio­n après deux semaines d’arrêt forcé, les Cepistes ont eu du mal à rentrer dans leur match, mardi soir, face à des Toulousain­s très en jambes. Contre cette surprenant­e équipe de Toulouse, 2e du championna­t (16 victoires et 6 défaites), Lorient a d’abord peiné à exister face à une défense adverse redoutable. Les Lorientais n’ont pas non plus su maîtriser les assauts du duo Joseph-Thimon, très efficace dans et en dehors de la raquette et ont surtout subi un énorme trou d’air dès les premières minutes du match accusant un retard de 13 points au bout de 6’ de jeu. Les Toulousain­s ont ensuite pris le large pour prendre un avantage de plus de vingt points à la mi-temps (24-46).

Maucourant : « On mérite notre claque »

L’écart de point entre les deux formations n’a cessé d’augmenter ensuite, Toulouse s’envolant au score à la fin du 3e quart-temps avec 34 unités d’avance sur Lorient. Malgré un score largement défavorabl­e, les Cépistes n’ont rien lâché dans les dix dernières minutes, s’accordant ainsi le dernier quart-temps.

Au coup de sifflet final, l’entraîneur lorientais Philippe Maucourant reconnaiss­ait la supériorit­é de l’adversaire du soir, mais était tout de même déçu de l‘attitude de ses joueurs. « On mérite notre claque au vu de ce qu’on a produit. On n’a pas été digne de la qualité de notre adversaire. On peut perdre mais pas dans ces conditions. Pas en dégageant uniquement de la frustratio­n. On peut être déçu de ne pas avoir les moyens de mieux faire, mais on ne doit pas lâcher dès les premiers instants du match ».

Privé de Coulibaly, l’un de ses cadres, Lorient a pris l’eau face à Toulouse.

« C’est largement une leçon, 30 points à domicile quelles que soient les conditions », concède le coach. Cette défaite va certaineme­nt faire mal dans les têtes, mais les Lorientais vont devoir se remobilise­r rapidement puisqu’ils recevront dès vendredi Les Sables-d’Olonne.

« On ne peut pas accepter d’avoir un comporteme­nt comme celui de ce soir, dès vendredi il faudra se remobilise­r et ensuite on espère pouvoir enchaîner ».

Quart-temps : 14-23 ; 10-23 ; 12-24 ; 23-20.

Arbitres : M. Huet et M. Adam.

CEP LORIENT : Saounera (5), Sy (10), Van Andringa (3), Biruta (7), Rutkauskas (6), puis Cape (9), Thalgott (2), Cissé (13), Oger (0), Njoya Nsangou (4). Entraîneur : Philippe Maucourant.

TOULOUSE : Gottin (0), Thimon (18), Djambo (21), Joseph (16), Sahraoui (6), puis Mopsus (5), Kennedy (13), Solle (5), Mondesir (2), Kouyate (2), Kyungu (2). Entraîneur : Stéphane Dao.

Nick Abendanon et Kévin Burgaud pourraient être du déplacemen­t à Grenoble.

 ?? Photo Bruno Perrel ??
Photo Bruno Perrel
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France