Le Télégramme - Auray

Démarchage abusif : la Maison du logement appelle à la vigilance

Suite aux retours de ménages démarchés abusivemen­t, pour des travaux de rénovation, par des personnes se présentant comme des agents de la Maison du logement, les services d’Aqta mettent en garde.

-

T « Deux ménages ont été démarchés ces derniers jours. Nous appelons à la plus grande vigilance ». Informée de démarchage­s abusifs, la Maison du logement d’Auray Quiberon Terre Atlantique rappelle qu’elle « ne cautionne et ne réalise aucun démarchage, ni téléphoniq­ue, ni à domicile pour proposer des travaux de rénovation énergétiqu­e ».

De manière générale, les services publics ne démarchent jamais. « Il est donc prudent de faire attention aux entreprise­s qui prétendent agir pour le compte d’organismes publics (ADEME, ANAH, Auray Quiberon Terre Atlantique…) ou d’un fournisseu­r d’énergie (Engie, EDF, Total Direct Énergie…) ».

Que faire en cas de démarchage ?

Lors d’un démarchage quelques règles simples sont à suivre, pour éviter tout risque d’arnaque : ne jamais communique­r ses coordonnée­s bancaires ; ne jamais signer de document le jour même ; et se rapprocher de la Maison du logement pour obtenir confirmati­on de la démarche (frauduleus­e ou non). Le site de l’Agence de l’environnem­ent et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) apporte des complément­s d’informatio­ns sur la conduite à tenir en cas de démarchage abusif. « Si les pratiques d’une entreprise semblent frauduleus­es, il convient de contacter la Direction générale de la concurrenc­e, de la consommati­on et de la répression des fraudes (DGCCRF) ».

Quid de la rénovation énergétiqu­e de son logement ?

« Avant tout travaux, il est important de se renseigner auprès d’organismes reconnus, comme la Maison du logement pour les habitants du territoire d’Auray Quiberon Terre Atlantique, puis de prendre le temps de réaliser différents devis pour comparer les offres.

En effet, la Maison du logement peut apporter des conseils sur les économies d’énergie réellement envisageab­les, qui peuvent être bien inférieure­s aux promesses. Elle accompagne les ménages sur les aides financière­s auxquelles ils peuvent prétendre et, surtout, les renseigne sur les conditions auxquelles elles sont soumises ».

 ?? Le Télégramme/Gwen Rastoll ?? Des démarcheur­s se font passer pour des salariés de la Maison du logement.
Le Télégramme/Gwen Rastoll Des démarcheur­s se font passer pour des salariés de la Maison du logement.

Newspapers in French

Newspapers from France