Le Télégramme - Brest Abers Iroise

Un petit Rospordino­is sérieuseme­nt blessé dans un parc d’attraction­s

- Olivier Desveaux

● Ce devait être une fête, mais elle a viré au cauchemar, pour un petit garçon de Rosporden et sa famille. Une double fracture de la jambe, 84 jours d’ITT, une interdicti­on de poser le pied au sol pendant six semaines, un plâtre des orteils jusqu’à mi-cuisse… Ce jeudi 28 juillet, Lucas s’en souviendra longtemps. Sa maman aussi, qui a décidé de porter plainte contre le parc d’attraction­s de la Récré des 3 Curés, à Milizac, où l’accident s’est produit.

En cause, le Bob’s. Une attraction « à mi-chemin entre une luge et un bobsleigh », sur une pente aménagée, est-il indiqué sur le site du célèbre parc nord-finistérie­n. « Une petite devant mon fils s’est arrêtée brusquemen­t, raconte cette Rospordino­ise. Je ne sais pas si elle a freiné ou si son bobsleigh était défaillant. Lucas, en pleine descente, n’a pas eu le temps d’anticiper. Il est rentré dans les trois autres bobsleighs devant. Le choc s’est répercuté sur son pied ».

« Un simple gant rempli de glaçons »

La maman du garçon met en cause la sécurité de l’attraction, mais aussi la prise en charge de son fils. « Quand ça s’est produit, le salarié qui était sur ce poste a mis plusieurs minutes avant d’arriver sur place, explique-t-elle. Il a contacté l’infirmerie et un autre jeune est arrivé avec un simple gant rempli de glaçons. Il nous a dit qu’il nous déposait à notre voiture. Mon fils a été sorti de l’enceinte du parc, avec une voiturette, sans que personne n’appelle les secours. Nous étions sous le choc ».

Elle reproche aussi d’avoir été orientée vers le mauvais hôpital. « Sur les conseils du personnel, nous sommes allés à La Cavale Blanche, à Brest, où ils ne prennent pas les jeunes de moins de 15 ans, explique-t-elle. Finalement, nous sommes allés à l’hôpital Morvan ». Après un contact téléphoniq­ue avec la direction du site, elle a pris la décision de porter plainte, auprès de la gendarmeri­e de Rosporden.

Pas de commentair­es de la direction

Du côté de la direction de la Récré des 3 Curés, on indique ne pas avoir de commentair­e à faire sur cette affaire, tant sur la sécurité de l’attraction que sur la prise en charge de l’enfant. « On est très malheureux, regrette Nadine Bonnefoy, une des responsabl­es du parc. On est là pour offrir de belles journées aux gens, pas des mauvais souvenirs. On fait tout pour que la sécurité soit optimale, avec des contrôles externes, selon les procédures légales, et avec des formations de nos opérateurs ». Et de reconnaîtr­e : « Ce sont toujours des moments très difficiles à vivre ».

 ?? Photo Catherine Le Guen ?? L’enfant a été pris en charge par les urgences pédiatriqu­es de l’hôpital Morvan, à Brest.
Photo Catherine Le Guen L’enfant a été pris en charge par les urgences pédiatriqu­es de l’hôpital Morvan, à Brest.

Newspapers in French

Newspapers from France