Ob­ses­sion

Le Télégramme - Carhaix - - SÉLECTION TV -

Le maître des abeilles

Re­por­tage. Ac­trice in­fa­ti­gable du dé­ve­lop­pe­ment des vé­gé­taux, l’abeille, qui est ap­pa­rue sur terre il y a 80 mil­lions d’an­nées, as­sure la sur­vie de notre es­pèce et notre équi­libre.

En quinze his­toires éton­nantes, Arte re­trace les liens or­ga­niques, in­tenses, em­preints de fas­ci­na­tion, entre les hommes et les abeilles à tra­vers le monde. De la ré­colte com­pli­quée et dan­ge­reuse au pied de l’Hi­ma­laya (photo) en pas­sant par les vi­rées noc­turnes des api­cul­teurs en In­do­né­sie ou des abeilles noires de Si­cile, ré­in­tro­duites par un pas­sion­né, jus­qu’en Argentine ou en Éthio­pie, la sé­rie se dé­ploie tout au­tour du monde. Lun­di, c’est en Tur­quie, que les kaf­kas (abeilles en turc) se dé­voilent. Tech­niques api­coles, ri­tuels, ren­contre avec des pas­sion­nés… Cette sé­rie do­cu­men­taire quo­ti­dienne, pro­duite par Sa­man­tha Cam­pre­don, est aus­si ori­gi­nale que pas­sion­nante. La to­ta­li­té des épi­sodes se­ra dif­fu­sée jus­qu’au 3 mai.

Lun­di à 17 h 35 sur Arte. Sé­rie. Leah Dale est pro­fes­seur à l’uni­ver­si­té. Ri­gou­reuse, at­ten­tive, elle est ma­riée et brigue un poste en­core plus am­bi­tieux à la fa­cul­té, tout en ten­tant de fon­der une famille. Un jour or­di­naire, elle convoque l’une de ses élèves, Rose, pour lui de­man­der des comptes sur sa der­nière dis­ser­ta­tion, très loin des pro­duc­tions ha­bi­tuelles de la jeune femme, peu im­pli­quée dans son cours. Elle la soup­çonne d’avoir tri­ché et le lui dit. Mais Rose, fille d’un riche do­na­teur de l’école, prend la re­marque comme un af­front et s’en prend à elle, la suit, la har­cèle, tout en se fai­sant pas­ser pour une vic­time. Le duo de­vient vite mal­sain, des­truc­teur, per­vers…

Une sé­rie an­glaise qui tient la route, avec un cas­ting peu connu mais ef­fi­cace. On peut sans pro­blème se lais­ser em­me­ner dans cette ma­chia­vé­lique es­ca­lade de vio­lence, mar­quée de morts sus­pects. La guerre est dé­cla­rée !

Lun­di à 21 h sur France 2.

Chair de poule

Film. Après la mort de son père, Zach quitte New York pour al­ler vivre avec sa mère à Ma­di­son, pe­tite ville du De­la­ware. Il y ren­contre Han­nah, la fille de son voi­sin, un homme très mys­té­rieux et ren­fer­mé. Les deux ado­les­cents de­viennent amis. Le soir du bal du ly­cée, Zach ouvre un livre, et une sorte d’abo­mi­nable homme des neiges en sort pour les man­ger ! Le père d’Han­nah réus­sit à le faire re­tour­ner d’où il vient et ra­mène Han­nah, Zach et leur nou­vel ami Cham­pion, qui dé­couvrent avec hor­reur qu’un autre monstre, un pan­tin qui tue, s’est éga­le­ment échappé du livre pen­dant leur ab­sence…

Une adap­ta­tion réus­sie et pleine d’ef­fets spé­ciaux im­pres­sion­nants, d’après les ro­mans à suc­cès de R. L Stine, le Ste­phen King pour en­fants les deux hommes ont ven­du plus de 350 mil­lions de livres. Un bon di­ver­tis­se­ment dès 7 ans, pour chan­ger des Mar­vel et autres super-hé­ros !

Mardi à 21 h sur C8.

Hid­den

Sé­rie. Le corps d’une jeune fille est re­trou­vé près d’un lac. Les en­quê­teurs dé­couvrent qu’elle était en fait sé­ques­trée de­puis plu­sieurs an­nées et que le tueur ne de­vait pas en être à sa pre­mière vic­time. La po­lice suit la piste d’un homme qui vit avec sa mère une vraie sor­cière -, sa fille, et une ly­céenne qui se mu­tile…

Un ta­bleau pas très gai, pour une sé­rie sombre où l’on connaît les en­jeux dès le dé­but, et où c’est la psy­cho­lo­gie des per­son­nages et leur pas­sé trouble qui tiennent le té­lé­spec­ta­teur en ha­leine. On pense à la sé­rie fran­çaise « Zone Blanche » pour l’ambiance si­nistre et la na­ture om­ni­pré­sente dans une com­mu­nau­té ré­duite, ou en­core à la ma­gni­fique pro­duc­tion aus­tra­lienne « Top of the Lake ».

L’autre par­ti­cu­la­ri­té de cette sé­rie gal­loise, c’est que Di­zale, l’as­so­cia­tion cultu­relle quim­pé­roise, l’a tra­duite en bre­ton. Un beau chal­lenge !

Tous les ven­dre­dis à 20 h 45 sur Té­béo et Té­béSud.

Un jour, un des­tin

Ma­ga­zine. On an­non­çait de­puis la ren­trée der­nière, la fin de l’émis­sion de do­cu­men­taires de Laurent De­la­housse sur de grandes per­son­na­li­tés. Mais au lieu de disparaître, le ren­dez­vous s’est trou­vé une nou­velle terre d’ac­cueil, sur France 3.

Après une cen­taine de nu­mé­ros - Karl La­ger­feld, Serge Gains­bourg ou Line Re­naud entre autres -, le ma­ga­zine de­vient donc évé­ne­men­tiel. Il se­ra consa­cré ven­dre­di, à l’une des plus cé­lèbres stars du ci­né­ma, au­quel le Fes­ti­val de Cannes rend éga­le­ment hom­mage au mois de mai : Alain De­lon. Ses proches, comme sa fille Anou­ch­ka, son de­mi-frère JeanF­ran­çois, ou la co­mé­dienne Bri­gitte Au­ber, dont il a été amou­reux, ra­content l’homme et le co­mé­dien. La pro­duc­tion tra­vaille sur trois autres nu­mé­ros. Une sor­tie de crise hon­nête pour le jour­na­liste du 20 h, qui dit tra­vailler avec France 2 sur de nou­veaux pro­jets…

Ven­dre­di à 21 h sur France 3.

2018 © Two Bro­thers Pictures

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.