Dé­jà tour­né vers de­main…

Le Télégramme - Carhaix - - FINALE DE LA COUPE DE FRANCE - David Thomas

La réus­site ex­press du Stade Ren­nais n’est peut-être qu’une étape vers des som­mets ja­mais at­teints en­core.

En 19 mois de pré­si­dence d’Oli­vier Lé­tang, le club a re­trou­vé l’Eu­rope en mai 2018 avant de ga­gner la Coupe de France en avril 2019 ! Une réus­site qui peut sem­bler folle pour qui suit le Stade Ren­nais de­puis des dé­cen­nies. Ir­ré­gu­lier jusque-là, le club s’est re­mis d’aplomb en quelques mois, se mon­trant ca­pable, en­fin, de tu­toyer les étoiles. Ce sacre dio­ny­sien de Rennes marque, sans aucun doute, une étape dé­ci­sive dans sa vo­lon­té de gran­dir. Après avoir lou­pé la marche vers le tour pré­li­mi­naire de la Ligue des Champions dans les ar­rêts de jeu à Lille en mai 2007, puis après les finales per­dues de 2009, 2013 et 2014, Rennes, cette fois, a for­cé son des­tin. Qua­li­fié pour une deuxième cam­pagne européenne de rang, pour la deuxième fois de son his­toire (après 2007/2008 et 2008/2009), vers quoi peut se tour­ner le club Rouge et Noir dé­sor­mais ? Le pre­mier se­ra de briller en Chine, à Shenz­hen, lors du tro­phée des Champions le 3 août pro­chain face au… PSG. Mais peut-on es­pé­rer d’autres am­bi­tions en L1 ? Oser es­pé­rer se mê­ler à la lutte pour le po­dium ? « Le club a fran­chi une étape à la fois spor­ti­ve­ment et en termes d’or­ga­ni­sa­tion. On peut es­sayer de conti­nuer à avan­cer », a lan­cé Fran­çois-Hen­ri Pi­nault auprès des ra­dios, sa­me­di soir. Ce­la peut lais­ser en­tre­voir un mer­ca­to ani­mé et, pour­quoi pas, des len­de­mains qui chantent.

Avec Ben Arfa ?

Ayant si­gné un an plus une an­née en option, Ben Arfa pour­rait res­ter, son avenir étant condi­tion­né à une qua­li­fi­ca­tion européenne, comme le lais­sait en­tendre Lé­tang ven­dre­di der­nier dans nos co­lonnes… La star pour­rait donc conti­nuer en Bre­tagne. D’autres vien­dront ren­for­cer un ef­fec­tif qui per­dra des élé­ments. Epui­sé de­puis des se­maines, Sarr peut par­tir. Bou­ri­geaud a lais­sé pla­ner le doute sa­me­di soir. Mexer, Zef­fane, A. Dial­lo, Baal et Dan­zé sont en fin de contrat. D’autres, en­core, n’ont plus qu’une an­née de­vant eux (Ben­se­baï­ni, Hu­nou, Da Sil­va). Une ques­tion reste ou­verte sur le poste de gar­dien, où Kou­bek a, certes, réus­si une belle fi­nale, mais n’est pas le plus ras­su­rant des por­tiers de L1. En­fin, le club de­vrait le­ver, auprès du To­ri­no, l’option d’achat (15M eu­ros) de Mbaye Niang, très con­vain­cant de­puis le dé­but de l’an­née.

Le club se­ra, de toute fa­çon, at­ten­du lors de l’exer­cice 2019-2020. Son sta­tut a chan­gé. Rennes est en passe de de­ve­nir une place forte en France. Il fau­dra as­su­mer.

Pho­to Ni­co­las Créach

Au­teur d’une ex­cel­lente deuxième par­tie de sai­son, Mbaye Niang (pour­sui­vi ici par Mar­quin­hos) de­vrait res­ter au club qui lè­ve­rait alors l’option d’achat de 15 mil­lions d’eu­ros au To­ri­no.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.