Ac­ci­dents de jar­di­nage : comment se pro­té­ger

Ne pre­nez plus au­cun risque

Le Télégramme - Carhaix - - LA UNE - Willy Abou­li­cam

Cou­pures, brû­lures, in­toxi­ca­tions et autres ac­ci­dents par­fois très graves… peuvent vite gâ­cher le plai­sir du jar­di­nage. Il est donc pri­mor­dial d’avoir le bon ma­té­riel et de se pro­té­ger. Voi­ci quelques conseils.

Nous sommes seule­ment 16 % à consi­dé­rer le jar­din comme un lieu à risques alors qu’il est le théâtre d’un ac­ci­dent do­mes­tique sur quatre. Pe­tit rap­pel des règles de sé­cu­ri­té.

Brû­lures, in­toxi­ca­tions, bles­sures en tous genres… La liste des dan­gers qui nous guettent quand on s’adonne aux plai­sirs du jar­di­nage est longue. Une séance au jar­din ne s’im­pro­vise pas : vé­ri­fiez votre ma­té­riel et at­ten­dez d’être correctement équi­pé pour com­men­cer.

La pa­no­plie du jar­di­nier

Gants adap­tés et lu­nettes consti­tuent la base d’une pa­no­plie pro­tec­trice. Les gants vous pro­té­ge­ront aus­si bien des cou­pures que des épines et des plantes qui, telle l’eu­phorbe, peuvent oc­ca­sion­ner de graves brû­lures si on les ma­ni­pule à mains nues. Il en existe de mul­tiples modèles adap­tés aux dif­fé­rents tra­vaux.

Le cha­peau est re­com­man­dé pour tout le monde lorsque le so­leil brille et les lu­nettes sont obli­ga­toires dès l’ins­tant que l’on uti­lise des ou­tils. Pré­fé­rez tou­jours le pan­ta­lon, les manches longues et des chaus­sures so­lides. Mal­gré vos pro­tec­tions, vous ris­quez les cou­pures, des pi­qûres en tous genres et des at­taques de tiques. Vé­ri­fiez que vous êtes à jour de vos vac­ci­na­tions.

Ou­tils et ma­chines : re­dou­blez de vi­gi­lance

Dès l’ins­tant que vous ma­niez du ma­té­riel tran­chant, mo­to­ri­sé ou non, re­dou­blez de vi­gi­lance. Uti­li­sez des ou­tils adap­tés et bien en­tre­te­nus ; cha­cun pos­sé­dant une spé­ci­fi­ci­té et des règles de sé­cu­ri­té. Ne ja­mais di­ri­ger un geste de coupe vers soi, res­tez pru­dent si vous n’êtes pas seul. Ne sur­es­ti­mez pas vos forces : un en­gin mo­to­ri­sé peut être aus­si fa­ti­gant à ma­noeu­vrer qu’un ou­til à main. Pour le ma­té­riel de coupe, por­tez un casque et une pro­tec­tion au­di­tive. Les risques sont en­core plus grands lorsque vous tra­vaillez en hau­teur : pré­fé­rez les ou­tils té­les­co­piques aux échelles. Faites en sorte de pro­cé­der à vos tra­vaux de tonte et de coupe lorsque les en­fants sont hors pé­ri­mètre. Mé­na­gez votre dos en uti­li­sant un banc de jar­di­nage, adop­tez tou­jours des po­si­tions stables et confor­tables. Les pro­duits de syn­thèse sont pro­hi­bés, mais ceux en­core au­to­ri­sés res­tent dan­ge­reux et sont à ma­ni­pu­ler avec pré­cau­tion. En­fin, lorsque le tra­vail est ter­mi­né, n’ou­bliez pas de net­toyer et de ran­ger vos ou­tils et ma­chines pour évi­ter les ac­ci­dents.

Taille des haies bo­ca­gères. Pré­ci­sion

L’in­ter­dic­tion de tailler, d’éla­guer ou de dé­truire ses haies bo­ca­gères du 1er avril au 31 juillet dé­coule de la Pac (Po­li­tique agri­cole com­mune), et est ap­pli­cable, se­lon la LPO, uni­que­ment aux agri­cul­teurs bé­né­fi­ciant des aides pré­vues au titre des BCAE (« Bonnes condi­tions agri­coles et en­vi­ron­ne­men­tales »). Et non aux par­ti­cu­liers et aux pro­fes­sion­nels comme nous l’avions in­di­qué dans notre édi­tion du 25 avril.

Pho­tos Bosch/Hus­q­var­na/McCul­loch/Adobe Stock

1 1. Gants et lu­nettes sont la base de la pa­no­plie du jar­di­nier. 2. et 3. Pour le ma­té­riel de coupe, n’ou­bliez pas de porter un casque et des pro­tec­tions au­di­tives. 4. Pen­sez à ran­ger vos ou­tils, une fois la tâche fi­nie.

3

2

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.