« Dis­cu­table » pour Da­niel Le Bi­got

Le Télégramme - Carhaix - - QUIMPER -

Dans un com­mu­ni­qué, le con­seiller mu­ni­ci­pal Da­niel Le Bi­got livre sa po­si­tion après le vote, jeu­di der­nier, d’une sub­ven­tion de 10 000 € en fa­veur des ré­pa­ra­tions sur la ca­thé­drale No­treDame.

En voi­ci un ex­trait : « La ca­thé­drale Notre-Dame a su­bi un ter­rible in­cen­die qui a dé­truit qua­si­ment toute sa char­pente et sa toi­ture. De­puis cet évé­ne­ment, les an­nonces concer­nant sa ré­pa­ra­tion se suc­cèdent avec leur cor­tège de dates et de dé­lais ain­si que les sommes ré­col­tées pour les tra­vaux. Un mil­liard d’eu­ros disponible, c’est ce que nous an­noncent les ré­col­teurs de fonds pour une dé­pense éva­luée entre 500 000 et 800 000 €. La somme ré­col­tée est en grande par­tie du fait des dons des trois plus grandes for­tunes du pays. Alors quand le maire de Quim­per pro­pose que le conseil mu­ni­ci­pal verse lui aus­si une sub­ven­tion de 10 000 €, les élus et les ci­toyens sont en droit de s’in­ter­ro­ger. Pour­quoi abon­der à par­tir de l’im­pôt lo­cal, un fond qui semble dé­jà lar­ge­ment suf­fi­sant ? L’ar­gent pu­blic est rare, c’est ce que nous an­nonce ré­gu­liè­re­ment le maire lors­qu’il parle des sub­ven­tions aux as­so­cia­tions. Il y a par ailleurs à Quim­per des ou­vrages du pa­tri­moine qui ap­par­tiennent à la Ville et qui né­ces­sitent eux aus­si des ré­pa­ra­tions. L’église de Loc­ma­ria, par exemple. Dans ce cas pré­cis, la col­lec­ti­vi­té a du mal à ras­sem­bler les 100 000 € né­ces­saires pour le bou­clage du dos­sier. Certes l’émo­tion est par­fai­te­ment lé­gi­time au re­gard de ce que re­pré­sente cet édi­fice, au­tant pour les croyants que pour ceux qui ne le sont pas. Que chaque in­di­vi­du se sen­tant concer­né y aille de son obole me semble par­fai­te­ment lé­gi­time. L’en­ga­ge­ment fi­nan­cier de la Ville au re­gard de ses com­pé­tences me pa­raît, lui, des plus dis­cu­tables ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.