400 postes me­na­cées

Le Télégramme - Carhaix - - ÉCONOMIE -

L’ar­ri­vée ré­cente du Ca­na­dien Ben Smith à la tête d’Air France-KLM n’y a rien fait. Le cli­mat so­cial risque une nouvelle fois de se tendre au sein de la com­pa­gnie aé­rienne qui s’ap­prête à en­ta­mer son 8e plan de dé­parts vo­lon­taires (PDV) en l’es­pace de dix ans. Cette fois, c’est l’ac­ti­vi­té dite de « point-àpoint » sur le ré­seau court et moyen­cour­rier d’Air France qui doit faire l’ob­jet d’un plan de re­struc­tu­ra­tion. Évo­quant une perte opé­ra­tion­nelle de 185 mil­lions d’eu­ros, la di­rec­tion en­vi­sage la sup­pres­sion de 400 postes chez le per­son­nel au sol. Des me­sures qui de­vraient être dé­taillées à l’oc­ca­sion d’un Co­mi­té so­cial et éco­no­mique cen­tral (CSEC) ex­tra­or­di­naire pré­vu le 13 mai pro­chain.

Pho­to Claude Prigent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.