Ke­rhis : des tra­vaux qui en­chantent

Le Télégramme - Carhaix - - CARHAIX CENTRE BRETAGNE - Ré­mi Si­mo­net

Mar­di, la so­cié­té châ­teau­li­noise Ke­rhis or­ga­ni­sait une vi­site du chan­tier si­tué zone de Penn Ar Roz, qui ac­cueille­ra plus de 120 sa­la­riés à la fin de l’été. Pour le mo­ment, au­cun nuage à si­gna­ler au-des­sus de ces tra­vaux, qui ra­vissent le P-DG de Ke­rhis, Jo Dréau, ain­si que ses par­te­naires dans ce pro­jet, Breizh Im­mo et Sem­breizh.

La so­cié­té châ­teau­li­noise Ke­rhis s’agran­dit. Mar­di, la di­rec­tion de Ke­rhis et les par­te­naires utiles à la construc­tion du bâ­ti­ment ont pu ju­ger de l’état d’avan­ce­ment des tra­vaux à Penn Ar Roz. L’oc­ca­sion de se fé­li­ci­ter mu­tuel­le­ment de ce pré­cieux par­te­na­riat qui de­vrait voir éclore des locaux flam­bant neufs à la fin de l’été 2019.

Notre mé­tier, c’est de dé­ve­lop­per l’en­tre­prise, pas de construire un bâ­ti­ment. Je vou­lais zé­ro sou­ci au­tour de ça, et, là, je pense qu’on a vrai­ment trou­vé les bons par­te­naires ». Jo Dréau, P-DG de l’en­tre­prise châ­teau­li­noise Ke­rhis, l’édi­trice de lo­gi­ciels pour le sec­teur agri­cole, pa­raît sa­tis­fait de l’avan­cée des tra­vaux des nou­veaux locaux, dans la zone de Penn Ar Roz.

Une sa­tis­fac­tion par­ta­gée par les par­te­naires Breizh Im­mo et Sem­breizh, les deux principaux sou­tiens du chan­tier, qui ont fait un point mar­di sur l’avan­ce­ment des tra­vaux, com­men­cés en no­vembre der­nier. « De­puis, le rythme est très sou­te­nu », re­marque Guillaume Diau­set, di­rec­teur gé­né­ral de Sem­breizh et pré­sident du co­mi­té stra­té­gique de Breizh Im­mo. Des dé­lais courts, c’est ce que sou­hai­tait Jo Dréau au mo­ment de ce par­te­na­riat. La livraison par­tielle des tra­vaux se dé­rou­le­ra avant cet été et la to­ta­li­té se­ra li­vrée après l’été 2019. « Dans trois se­maines, nous au­rons ter­mi­né le gros oeuvre, et on com­men­ce­ra les me­nui­se­ries ex­té­rieures », rap­pelle Vir­gi­nie Mar­tin, res­pon­sable d’opé­ra­tions chez Sem­breizh. Entre 120 et 140 col­la­bo­ra­teurs de­vraient tra­vailler sur ce site d’un peu moins de 2 000 m2.

Un pro­jet à 3,3 mil­lions d’eu­ros

C’est à la fin de l’an­née 2017 que les pre­miers con­tacts ont été éta­blis entre les dif­fé­rents ac­teurs : « Jo nous a sol­li­ci­tés en nous di­sant qu’il avait be­soin de dé­ve­lop­per son en­tre­prise. On a dé­ci­dé en­semble de s’as­so­cier pour réa­li­ser l’opé­ra­tion », ex­plique Guillaume Diau­set. Et comme le sou­li« gne Jean-Yves Car­ré : « Peu d’ac­teurs pri­vés viennent à Châ­teau­lin ». Une rai­son de plus pour Jo Dréau d’ac­cor­der sa confiance à un par­te­naire lo­cal.

De­puis la créa­tion de Breizh Im­mo, en 2016, à l’ini­tia­tive de la Ré­gion Bre­tagne, la so­cié­té a été saisie d’une cin­quan­taine de dos­siers. « D’abord on re­garde son be­soin im­mo­bi­lier, puis le bu­si­ness plan, car on veut s’as­su­rer qu’on au­ra un bon oc­cu­pant, et Jo fait par­tie des très bons oc­cu­pants ». Elle a, pour le mo­ment, fa­ci­li­té l’abou­tis­se­ment de cinq pro­jets en ré­gion Bre­tagne, pour un mon­tant to­tal qui s’élève à 23 mil­lions d’eu­ros. Le coût de l’opé­ra­tion, pour les nou­veaux locaux Ke­rhis, est de l’ordre de 3,3 mil­lions d’eu­ros. Sem­breizh, l’autre ac­teur pré­sent dans le dos­sier, s’oc­cupe de la réalisation de l’ou­vrage. L’opé­ra­teur ins­tal­le­ra d’ailleurs des pan­neaux pho­to­vol­taïques ré­pon­dant à un enjeu en­vi­ron­ne­men­tal et per­met­tant de ré­duire la fac­ture éner­gé­tique.

« Pen­sé pour le bien-être »

« C’est im­por­tant d’avoir un bâ­ti­ment at­trac­tif, il a été pen­sé pour le bie­nêtre ». C’est aus­si l’enjeu que sou­hai­tait Guillaume Le Que­me­ner, di­rec­teur pro­duc­tion et sup­port chez Ke­rhis, char­gé de ce pro­jet. Un es­pace par­ta­gé, pour que tout le monde puisse tra­vailler en­semble, mais aus­si des es­paces se­con­daires, per­met­tant de s’iso­ler ou de tra­vailler en plus pe­tit groupe, ont été ré­flé­chis pour la concep­tion de ce nou­veau bâ­ti­ment. « Lors­qu’on a sol­li­ci­té les sa­la­riés pour connaître leurs at­tentes, ils at­ten­daient un es­pace où ils pou­vaient se sen­tir bien », ra­conte Guillaume Le Que­me­ner. Cette de­mande s’est trans­for­mée en un es­pace de res­tau­ra­tion et une salle de sport. Ces dif­fé­rentes salles pren­dront place au sein d’un bâ­ti­ment qui com­pren­dra quatre pôles pro­jet au rez-de-chaus­sée, au­tre­ment dit de grands es­paces, et quatre autres pôles à l’étage.

Les es­paces ex­té­rieurs font aus­si par­tie in­té­grante de la ré­flexion de Ke­rhis, car le ter­rain fait 9 900 m2, avec une pos­si­bi­li­té d’ex­ten­sion du bâ­ti­ment, l’une des prin­ci­pales de­mandes de l’en­tre­prise. « On vou­lait qu’il y ait un ac­cès fa­ci­li­té. C’est-à-dire, lors­qu’on prend son re­pas, qu’on puisse le prendre et à l’intérieur et à l’extérieur », pour­suit Guillaume Le Que­me­ner. Des at­tentes aux­quelles Breizh Im­mo et Sem­breizh semblent ré­pondre plei­ne­ment pour le mo­ment.

Pho­to Ke­rhis

Com­men­cés en no­vembre 2018, les tra­vaux de­vraient se ter­mi­ner à la fin de l’été.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.