Ren­forts de po­lice pour l’après-match

Le Télégramme - Carhaix - - BREST. LE FAIT DU JOUR -

Les po­li­ciers brestois se sont or­ga­ni­sés en mode « mon­tée de Brest » pour ce ven­dre­di soir. Qu’on se le dise ! Évi­dem­ment, ils n’ont pas le choix et doivent di­men­sion­ner leur dis­po­si­tif pour l’op­tion haute de la soi­rée. Le com­man­dant Daniel Ker­draon a di­men­sion­né ses ef­fec­tifs pour as­su­rer la sé­cu­ri­sa­tion du Stade Fran­cis-Le Blé et de l’Are­na.

Les po­li­ciers de jour as­su­re­ront la sé­cu­ri­té et es­cor­te­ront le groupe de sup­por­ters qui s’est don­né ren­dez­vous à 18 h place Gué­rin afin de conver­ger vers le stade. Le gros de la sé­cu­ri­sa­tion dé­mar­re­ra dès la fin du match, par­ti­cu­liè­re­ment en cas de mon­tée ef­fec­tive du Stade Brestois.

« Nous se­rons vi­gi­lants sur les ef­fets de foule »

Des ren­forts sont pré­vus pour l’après­match avec, en cas de mon­tée en Ligue 1, une foule qui de­vrait af­fluer en di­rec­tion de la place de la Li­ber­té entre 23 h et mi­nuit. Des ef­fec­tifs de la sec­tion dé­par­te­men­tale d’in­ter­ven­tion de la po­lice de Quim­per sont éga­le­ment at­ten­dus pour l’après-match. Une qua­ran­taine de po­li­ciers de­vrait être mo­bi­li­sée au to­tal ce ven­dre­di soir.

Un plan de rap­pel avec des ef­fec­tifs sup­plé­men­taires est éga­le­ment opé­ra­tion­nel. « Les ré­seaux so­ciaux et les té­lé­phones por­tables n’étaient pas aus­si pré­sents pour la mon­tée de 2009. Nous se­rons vi­gi­lants sur les ef­fets de foule et les dé­pla­ce­ments im­pro­vi­sés », rap­pelle le com­man­dant de po­lice.

Ce ras­sem­ble­ment d’après-match est éga­le­ment une pre­mière dans le contexte an­ti-at­ten­tat. À no­ter que les forces de po­lice mo­bi­li­sées se­ront équi­pées des pro­tec­tions et de l’ar­me­ment pré­vus en cas de ras­sem­ble­ment de masse.

Gare à l’in­ter­rup­tion du tra­fic

Con­cer­nant les dé­pla­ce­ments, les ro­ta­tions du tram­way se­ront in­ten­si­fiées en fin de match, à la sor­tie de l’Are­na et du Stade Brestois. Avec ce­pen­dant, le risque que le tra­fic soit in­ter­rom­pu par en­va­his­se­ments des voies, après-match. Et en cas de mon­tée en Ligue 1, il s’en­tend.

Pho­to d’illus­tra­tion Fran­çois Des­toc / Le Té­lé­gramme

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.