Un « vrai » res­tau­rant à Ro­da­ven

Le Télégramme - Carhaix - - CHÂTEAULIN. LE DOSSIER DU JOUR -

C’est la dou­zième sai­son de Ch­ris­tophe Gé­rente. Et, chaque an­née, le res­pon­sable du cam­ping mu­ni­ci­pal de Châteaulin, sous sta­tut de dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic, ap­porte son lot de nou­veau­tés. C’est lui qui in­ves­tit ré­gu­liè­re­ment dans des hé­ber­ge­ments type mo­bile-home (il y en a sept) ou in­so­lites que sont les rou­lottes (au nombre de deux), les ca­ba­diennes (trois) et les deux co­co-sweat, des coques iso­lées, lu­mi­neuses, re­cou­vertes d’une bâche et en­tiè­re­ment équi­pées. Au to­tal, le cam­ping compte 94 em­pla­ce­ments, ré­par­tis sur plus de deux hec­tares. De son cô­té, la Ville se charge des gros tra­vaux, tels que l’agran­dis­se­ment du cam­ping en 2015 ou la ré­fec­tion com­plète des toi­lettes pour cette sai­son. Une belle réalisation, mo­derne et confor­table, où se ma­rient les tons verts, gris et crème.

Tom­bés sous le charme

Et puis il y a le jaune. Ce­lui de La Ter­rasse de Ro­da­ven, qui de­vient un « vrai » res­tau­rant. Non pas que la piz­ze­ria lan­cée en 2017 par Ch­ris­tophe Gé­rente n’en fût pas un, mais, pour cette sai­son, il passe à la vi­tesse su­pé­rieure. « La Ter­rasse et le cam­ping sont dé­sor­mais deux en­ti­tés dis­tinctes », ex­plique-t-il. À la tête de cette nou­velle so­cié­té, Au­drey, 24 ans, et Ké­vin, 30 ans, viennent de Haute-Sa­voie où ce jeune couple fai­sait des sai­sons dans la res­tau­ra­tion sur les pistes des Car­roz. « Nous fai­sions 600 cou­verts par jour et ser­vions 1 800 bois­sons », compte Ké­vin. « Nous avons un peu vé­cu à Rennes et avions une en­vie de Bre­tagne. Après avoir vi­si­té dif­fé­rentes af­faires, nous sommes tom­bés sous le charme du cam­ping », confesse Au­drey.

Plat du jour

La Ter­rasse, qui s’ap­prête à ou­vrir ces jours-ci, ac­cueille éga­le­ment le pu­blic ex­té­rieur au cam­ping. Ou­vert tous les jours, mi­di et soir, le res­tau­rant pro­pose des for­mules en­trée/plat ou plat/ des­sert. Outre le plat du jour, une carte snack com­plète le me­nu. « Je ne m’in­ter­dis au­cun type de cui­sine, de la pièce de boeuf, ser­vie avec des frites, au pou­let co­co cur­ry. Je m’im­pose uni­que­ment de ne pas dé­pas­ser les 20 €, la ma­jo­ri­té des plats étant plu­tôt au­tour de 12 € », cal­cule le jeune cui­si­nier. Il en­tend tra­vailler « prin­ci­pa­le­ment des pro­duits lo­caux, viande du « Mar­ché de l’Aulne » ou fraises du ly­cée de l’Aulne », cite-t-il en exemple. Fraises qui entrent aus­si dans la com­po­si­tion du mo­ji­to qu’Au­drey sert au bar.

▼ Contact

La Ter­rasse de Ro­da­ven, tél. 06 75 52 78 93.

Ve­nant de Haute-Sa­voie, Ké­vin et Au­drey ont créé une so­cié­té pour re­prendre à leur compte La Ter­rasse de Ro­da­ven. Res­tau­rant au­quel le jeune couple compte don­ner une nou­velle im­pul­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.