Deux en­quêtes ou­vertes après la mort d’une femme non prise en charge

Le Télégramme - Carhaix - - FRANCE -

Deux en­quêtes, ju­di­ciaire et ad­mi­nis­tra­tive, ont été ou­vertes pour dé­ter­mi­ner les causes de la mort d’une femme dé­cé­dée de­vant les ur­gences de l’hô­pi­tal de Lunéville (Meurthe-et-Mo­selle), alors que le Sa­mu n’avait pas ju­gé né­ces­saire d’en­voyer une équipe mé­di­cale à son che­vet. Se­lon le quo­ti­dien Le Ré­pu­bli­cain Lor­rain, cette mère de fa­mille de 56 ans avait su­bi, le 14 mars, une abla­tion de la vé­si­cule bi­liaire. De re­tour, le jour même, à son do­mi­cile, elle avait souf­fert de dou­leurs intenses, se voyant pres­crire, à dis­tance, des an­tal­giques avant que ses proches ne fi­nissent par ap­pe­ler le Sa­mu, le 17 mars, de­vant l’in­ten­si­fi­ca­tion de son mal. Le Sa­mu n’avait pas ju­gé né­ces­saire une prise en charge à do­mi­cile, lui conseillant de se rendre à l’hô­pi­tal par ses propres moyens. Conduite par un proche, la femme a per­du connais­sance dans la voi­ture, à quelques ki­lo­mètres de l’hô­pi­tal où, mal­gré les ten­ta­tives de ré­ani­ma­tion, elle est dé­cé­dée à son ar­ri­vée de­vant les ur­gences. En pa­ral­lèle à cette pro­cé­dure ju­di­ciaire, l’Agence ré­gio­nale de san­té (ARS) Grand Est a in­di­qué, ven­dre­di, dans un communiqué, avoir, « dès connais­sance de ces faits (…), im­mé­dia­te­ment dé­ci­dé la mise en oeuvre d’une en­quête mé­di­co-ad­mi­nis­tra­tive afin de pré­ci­ser les cir­cons­tances et les causes de ce dé­cès ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.