L’exploit ma­jus­cule des Van­ne­tais !

Le Télégramme - Carhaix - - RUGBY - Anne Pau­lou

Les Van­ne­tais ont of­fert une vé­ri­table dé­mons­tra­tion de rug­by à Mont-de-Mar­san qui a très vite vo­lé en éclats. On n’ar­rête plus le RC Vannes qui ira dé­fier Brive, di­manche, en de­mi-fi­nale de Pro D2. Le pu­blic de la Ra­bine s’est ré­ga­lé à sou­hait, tout comme les joueurs du RCV, tout sim­ple­ment énormes.

Pour ce quart de fi­nale des play-offs, le pre­mier dans l’his­toire du RC Vannes, Vannes avait le gros avan­tage de jouer chez lui et ce­lui d’avoir gagné en cham­pion­nat huit jours plus tôt (24-13). « Je n’ima­gine pas le même scé­na­rio, même si je l’es­père », avait dit dans la se­maine le ma­na­ger gé­né­ral, Jean-Noël Spit­zer, en évo­quant l’en­tame de la ren­contre pré­cé­dente où les Bleus avaient mar­qué deux es­sais après seule­ment six mi­nutes.

Eh bien, ils au­ront été en­core plus ra­pides ! Dès la 2e, Am­brose Curtis fi­lait à l’es­sai et en­flam­mait un stade de la Ra­bine dé­jà échauf­fé de la voix avant le match. C’était de la folie dans les tri­bunes ! On n’ima­gi­nait pas Mont-de-Mar­san ne pas avoir re­te­nu les en­sei­gne­ments du match pré­cé­dent et, d’ailleurs, La­borde re­met­tait les comp­teurs à éga­li­té (7-7, 6’).

Voi­là qui lais­sait pré­sa­ger un match plus ser­ré. Eh bien, non ! Il s’est trans­for­mé en vé­ri­table cal­vaire pour les Lan­dais qui n’ont fi­na­le­ment pas existé face à des Van­ne­tais sur­vol­tés et, sur­tout, qui ont réus­si à mettre en place leur jeu, ce qu’ils n’étaient pas par­ve­nus à faire comme ils le sou­hai­taient huit jours plus tôt.

Une le­çon de rug­by

Très ra­pides, im­po­sant un rythme en­dia­blé, les Mor­bi­han­nais ont pous­sé très vite les Mon­tois à la faute. Des vi­si­teurs dé­bous­so­lés, in­ca­pables d’en­rayer la ma­chine in­fer­nale van­ne­taise. « La se­maine der­nière, il y a eu peut-être un peu de re­te­nue et au­jourd’hui, on a vrai­ment tout lâ­ché », rap­por­tait Ch­ris­to­pher Hil­sen­beck, ex­cellent en char­nière avec Jules Le Bail. « Peut-être que c’était une bonne chose la se­maine der­nière de ne pas avoir tout don­né. Tout le monde vou­lait lâ­cher les che­vaux au­jourd’hui et c’est ce qu’on a fait. Ça al­lait tel­le­ment vite que je n’ai même plus toutes les images en tête et il me tarde de voir la vi­déo des ac­tions ! »

Le Stade Mon­tois n’a, en ef­fet, pas vu le jour, noyé par les vagues van­ne­taises. Pas un seul point mar­qué après la 19e ! Quelle dé­mons­tra­tion des Van­ne­tais, ir­ré­sis­tibles ! « On les a mar­qués phy­si­que­ment et mo­ra­le­ment. C’est un grand jour pour nous. 50 points contre Mont-de-Mar­san, on au­rait si­gné avant le match ! », sa­vou­rait Le Bail. Et le pu­blic, qui a en­chaî­né les chants pour en­cou­ra­ger son équipe tout au long du match, n’a pas at­ten­du les der­nières mi­nutes pour scan­der « On est en de­mie ! ». C’était à la 68e et Jé­ré­mie Abi­ven, sor­ti plus tôt, n’ou­blie­ra pas. « À la 50e, il y a une ola qui est par­tie, ça chan­tait, et après, on a en­ten­du « On est en de­mie ». C’est gé­nial cette am­biance ! Je ne sais pas si on réa­lise. C’est vrai­men­té­norme ! »

Une bande de potes

Un fi­nal somptueux à La Ra­bine qui res­te­ra gra­vé dans les an­nales et dans les es­prits des joueurs et no­tam­ment de ceux qui ne por­te­ront plus le maillot du RCV la sai­son pro­chaine, ac­cla­més par le pu­blic à la fin de ce match ex­cep­tion­nel. « On avait en­vie de conti­nuer l’aven­ture mais aus­si de ga­gner pour les gars qui partent du club, pour le pu­blic qui nous sou­tient à chaque match », as­su­rait Hugh Chal­mers, convain­cu que cette bande de potes, qui tire dans le même sens, ré­colte les fruits de son tra­vail.

Et ils se re­met­tront au tra­vail avec un im­mense plai­sir dès mardi pour pré­pa­rer cette de­mi-fi­nale à Brive (di­manche, 14 h 15), le pre­mier de la sai­son ré­gu­lière, vain­queur chez lui cette sai­son contre Vannes (61-14). « Nos pré­ten­tions étaient de s’ac­cro­cher au top 6, pas d’al­ler en de­mi-fi­nale. Mais on est prêt à faire en­core deux matchs ! On est le Pe­tit Pou­cet, on va se faire tout pe­tit. Mais on va y al­ler pour ga­gner », pré­vient Jé­ré­mie Abi­ven qui, avec ses par­te­naires, a ré­ga­lé la ga­le­rie contre les Mon­tois.

Sur le­te­le­gramme.fr

les vi­déos d’un beau di­manche

Ni­co­las Créach

An­tho­ny Bou­thier, qui par­ti­ra à Montpellier la sai­son pro­chaine, vient d’ins­crire le der­nier es­sai des Van­ne­tais. Le bou­quet fi­nal d’un vé­ri­table feu d’ar­ti­fice of­fen­sif, di­manche, à La Ra­bine.Photo

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.