La mes­sa­ge­rie What­sApp face à une alerte de sé­cu­ri­té ma­jeure

Le Télégramme - Carhaix - - MONDE & FRANCE -

What­sApp, l’ap­pli­ca­tion de mes­sa­ge­rie qui a no­tam­ment fon­dé son im­mense po­pu­la­ri­té sur sa bonne ré­pu­ta­tion en ma­tière de sé­cu­ri­té, a ad­mis, mar­di, avoir été in­fec­tée par un lo­gi­ciel es­pion, un dé­boire de plus pour sa mai­son-mère Fa­ce­book. Le Fi­nan­cial Times a in­di­qué que ce pro­gramme es­pion avait été mis au point par une so­cié­té is­raé­lienne bien connue des ser­vices de ren­sei­gne­ment de dif­fé­rents pays, NSO Group, ac­cu­sée d’ai­der des gou­ver­ne­ments du Moyen-Orient au Mexique à épier des mi­li­tants et des jour­na­listes. What­sApp a dé­cou­vert, dé­but mai, l’at­taque in­for­ma­tique, qui vise aus­si bien des ap­pa­reils An­droid que des iP­hones d’Apple, entre autres, et a trou­vé en­suite un re­mède. What­sApp est uti­li­sée par 1,5 mil­liard de per­sonnes dans le monde. (Pho­to AFP)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.