Des ly­céens comme à l’ONU

Dans le cadre d’un pro­jet pé­da­go­gique en an­glais, 1 20 ly­céens de trois éta­blis­se­ments sco­laires de Cor­nouaille ont si­mu­lé, ce mar­di, une as­sem­blée gé­né­rale de l’ONU à la Mai­son du Dé­par­te­ment de Quim­per.

Le Télégramme - Carhaix - - CORNOUAILLE - Lan­nig Ster­vi­nou

« Pour le conseil dé­par­te­men­tal, la jeu­nesse est une des prio­ri­tés. Lais­ser les jeunes prendre part au dé­bat et pro­po­ser leurs idées cor­res­pond à ce que nous at­ten­dons d’eux. C’est ce que l’on ap­pelle la dé­mo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive. Quand les ly­cées pro­posent ce genre de pro­jets, nous adhé­rons d’em­blée et nous les sou­te­nons », af­firme Ma­rie Gueye, vice-pré­si­dente du conseil dé­par­te­men­tal du Fi­nis­tère, en charge de la jeu­nesse et dé­lé­guée à l’in­ser­tion.

Ce mar­di, 120 ly­céens de trois éta­blis­se­ments sco­laires de Cor­nouaille (Thé­pot et Cor­nouaille à Quim­per, Gué­guin à Concar­neau) étaient réunis dans la salle des dé­li­bé­ra­tions de la Mai­son du Dé­par­te­ment à Quim­per. Par dé­lé­ga­tions na­tio­nales de quatre per­sonnes, ils ont si­mu­lé une as­sem­blée gé­né­rale de l’ONU en an­glais consa­crée à l’ac­cueil des mi­grants dans le monde. Après une ou­ver­ture de ses­sion en fran­çais par Ma­rie Gueye, Da­niel Dréau, di­rec­teur dé­lé­gué aux en­sei­gne­ments pro­fes­sion­nels et tech­no­lo­giques du ly­cée Yves-Thé­pot, a per­son­ni­fié le pré­sident fran­çais dans un an­glais par­fait, puis la pa­role a été don­née aux élèves.

Dé­fendre ses po­si­tions

Cer­tains avec plus de convictions que d’autres ont dé­fen­du leurs po­si­tions sur ce su­jet de so­cié­té qui a créé, et conti­nue à le faire, des dis­sen­sions au sein même de l’Eu­rope mais aus­si au ni­veau mon­dial. « Ils ont étu­dié les pays qu’ils re­pré­sentent au ni­veau géo­gra­phique, éco­no­mique, po­li­tique, pris connais­sance des po­si­tions de ces na­tions sur la ques­tion mi­gra­toire. Ils peuvent très bien se confor­mer à ces po­si­tions ou dé­ci­der de les chan­ger », ex­plique An­naïck Ch­ris­tien, pro­fes­seur d’an­glais à Thé­pot, qui mène ce pro­jet avec ses col­lègues Anne Mo­rin-Au­de­brand, du même éta­blis­se­ment, Mé­la­nie Oli­vet, du ly­cée de Cor­nouaille, et Di­na Cal­vo de Ol­mos, du ly­cée Pier­reGué­guin à Concar­neau. « Un des ob­jec­tifs, c’est de faire com­prendre à nos élèves que l’an­glais est un ou­til pour com­mu­ni­quer dans le monde au­jourd’hui et donc de com­mu­ni­quer des idées », ajoute-t-elle. Pen­dant deux mois, ils se sont tout par­ti­cu­liè­re­ment en­traî­nés à l’ar­gu­men­ta­tion.

La ques­tion mi­gra­toire

Mais l’idée, c’est aus­si de leur faire prendre conscience de leur place de ci­toyen, de leurs res­pon­sa­bi­li­tés, sous le prisme de l’ac­cueil des mi­grants. « Ce thème fait par­tie des grands axes sur les­quels nous de­vons tra­vailler en tant qu’en­sei­gnants », sou­ligne An­naïck Ch­ris­tien.

L’an der­nier, ce pro­jet a dé­jà eu lieu, sur le même su­jet, et les en­sei­gnants ont sou­hai­té le re­con­duire de la même fa­çon. « Sa­chant que, dans les nou­veaux pro­grammes, il y a une op­tion géo­po­li­tique, ce­la per­met à ceux qui ont pen­sé à cette op­tion-là de mettre cette jour­née à pro­fit pour vé­ri­fier qu’ils ont fait le bon choix », pour­sui­telle. « Ce pro­jet sur la ci­toyen­ne­té, par le biais de la langue an­glaise, est un tra­vail col­la­bo­ra­tif entre trois éta­blis­se­ments. Il est donc d’un in­té­rêt pé­da­go­gique très évident », conclut le di­rec­teur dé­lé­gué aux en­sei­gne­ments pro­fes­sion­nels et tech­no­lo­giques du ly­cée Yves-Thé­pot.

Sur le­te­le­gramme.fr

Voir la vi­déo

120 élèves de trois éta­blis­se­ments sco­laires cor­nouaillais ont si­mu­lé une séance plé­nière à l’ONU.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.