Comment les ren­for­cer ?

Le Télégramme - Carhaix - - SENIORS - Des­ti­na­tion San­té

Une ali­men­ta­tion équi­li­brée est un ex­cellent moyen de ren­for­cer ses dé­fenses im­mu­ni­taires, en toute sai­son. Vi­ta­mines, mi­né­raux : notre or­ga­nisme a ses pré­fé­rences. Quelles son­telles ?

Le sys­tème im­mu­ni­taire est consti­tué d’un ré­seau de cel­lules qui dé­fendent notre or­ga­nisme des at­taques ex­té­rieures : vi­rus, bac­té­ries, cham­pi­gnons et autres agents pa­tho­gènes. Pour plu­sieurs rai­sons, il peut s’af­fai­blir : le vieillis­se­ment en est une, tout comme une mau­vaise hy­giène de vie ou un stress chro­nique. Nos dé­fenses vont alors di­mi­nuer, fai­sant le lit d’une fa­tigue per­sis­tante, d’in­fec­tions et de di­verses ma­la­dies.

Le plein de vi­ta­mines…

Ce phé­no­mène s’ag­grave en pré­sence de cer­tains dé­fi­cits nu­tri­tion­nels, comme une in­suf­fi­sance des ap­ports pro­téiques (viandes, pois­sons…) ou des ca­rences en mi­né­raux (zinc, magnésium…) et en vi­ta­mines (A, C, E…). C’est pour­quoi le conte­nu de notre as­siette ne doit sur­tout pas être né­gli­gé.

Il existe 13 types de vi­ta­mines in­dis­pen­sables à la crois­sance et au bon fonc­tion­ne­ment de notre or­ga­nisme. La star est l’acide as­cor­bique, plus connue sous le nom de vi­ta­mine C. Riche en pro­prié­tés an­ti­oxy­dantes, elle re­pré­sente un al­lié de choix contre les agres­sions mul­tiples que nous su­bis­sons au quo­ti­dien et qui conduisent à un vieillis­se­ment ac­cé­lé­ré des tis­sus et des or­ganes. Vous en trou­ve­rez no­tam­ment dans des fruits : l’orange bien sûr, mais aus­si, et sur­tout, dans le ki­wi, la pa­paye et la mangue. La vi­ta­mine E joue éga­le­ment un rôle im­por­tant dans le ra­len­tis­se­ment du vieillis­se­ment cel­lu­laire. Elle est très pré­sente dans les cé­réales, les huiles vé­gé­tales (ara­chide, tour­ne­sol, olive, noix…), les fruits secs et les oléa­gi­neux.

La vi­ta­mine D aide éga­le­ment à res­ter en forme. Non seule­ment elle par­ti­cipe à l’as­si­mi­la­tion et la fixa­tion du cal­cium sur les os, mais elle joue un rôle pri­mor­dial dans la ré­ponse im­mu­ni­taire. L’aliment le plus riche en vi­ta­mine D est… l’huile de foie de mo­rue ! Vous hé­si­tez ? Tour­nez-vous vers les pois­sons gras (sau­mons, ha­rengs, sar­dines, ma­que­reaux), par ailleurs très riches en omé­ga-3, mais aus­si vers la mar­ga­rine, les oeufs (plus pré­ci­sé­ment le jaune) et les foies (de gé­nisse, d’agneau…). Vous en pro­fi­te­rez pour faire le plein de pro­téines.

… Et de mi­né­raux

Au-de­là des vi­ta­mines, mi­sez aus­si sur les mi­né­raux, comme le cal­cium, et bien d’autres. De par sa par­ti­ci­pa­tion à des fonc­tions es­sen­tielles, comme le trans­port de l’oxy­gène, par le sang, vers les cel­lules des tis­sus et des muscles, le fer joue un rôle ma­jeur dans l’im­mu­ni­té. Plus que dans les épi­nards, vous en trou­ve­rez dans les viandes (bou­din noir) et dans les lé­gumes secs.

Le magnésium consti­tue, quant à lui, un vé­ri­table agent an­ti-vieillis­se­ment cel­lu­laire ! Une ca­rence vous ex­po­se­ra à un risque de fa­tigue phy­sique et in­tel­lec­tuelle. Au me­nu, pen­sez à ajou­ter des fruits secs, des fruits de mer, et même un peu de cho­co­lat noir. Mi­sez aus­si sur le sé­lé­nium. Moins connu, il est très ré­pu­té pour ses ver­tus an­ti­oxy­dantes et son « ef­fet bou­clier » contre les agents pa­tho­gènes ex­té­rieurs. Alors ser­vez-vous en pro­duits de la mer : la seiche, le poulpe, l’an­chois, le ha­reng, la sardine, le ma­que­reau, le thon, le sau­mon et l’huître en contiennent.

Pour pro­fi­ter plei­ne­ment des bien­faits de tous ces nu­tri­ments, pri­vi­lé­giez plu­tôt le conte­nu équi­li­bré de votre as­siette plu­tôt que les com­plé­ments ali­men­taires. Et à la moindre ques­tion, in­ter­ro­gez votre mé­de­cin.

De­po­sit­pho­tos

Veiller au conte­nu de notre as­siette contri­bue à pré­ser­ver notre san­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.