Conduite à risque

Le Télégramme - Carhaix - - LE FAIT DU JOUR - Vu par Alain Fe­lice

Ça n’avait échap­pé à per­sonne : dès son adop­tion, la li­mi­ta­tion de vi­tesse à 80 km/h sur les routes se­con­daires a pris l’ap­pa­rence d’une épine dans le pied de l’Exé­cu­tif, et plus pré­ci­sé­ment du Pre­mier mi­nistre, grand ti­mo­nier de la me­sure. Il est vrai qu’elle avait été prise sans grande concer­ta­tion et qu’un dé­but de fronde avait sui­vi, tant dans les rangs des élus locaux, fa­vo­rables à da­van­tage de sou­plesse, que dans la rue et sur les ronds-points.

Le geste d’Édouard Phi­lippe at­teste de cette im­po­pu­la­ri­té. Mais de là à re­fi­ler la pa­tate chaude aux pré­si­dents des dé­par­te­ments…

Certes, Em­ma­nuel Ma­cron, ti­rant les le­çons de la crise des gi­lets jaunes, s’est dit ou­vert à un droit à l’ex­pé­ri­men­ta­tion et à la dif­fé­ren­cia­tion ter­ri­to­riales. Mais, s’agis­sant de la sé­cu­ri­té rou­tière, c’est ou­vrir la porte au risque, tout en se dé­doua­nant des consé­quences éven­tuelles. Quel élu, tout en étant sou­mis à la pres­sion de ses ad­mi­nis­trés, ose­ra prendre la res­pon­sa­bi­li­té d’un re­tour aux 90 km/h ? Per­sonne ? Est-ce le se­cret es­poir du chef du gou­ver­ne­ment ? Dans ces condi­tions, le re­cul de l’Exé­cu­tif ressemble à du sur-place. Sans don­ner beau­coup de vi­si­bi­li­té… po­li­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.