Troi­sième édi­tion di­manche 19 mai

La 3ème édi­tion du Par­cours du coeur, or­ga­ni­sée par le ser­vice car­dio­lo­gie de l’hô­pi­tal de Ca­rhaix, bat­tra son plein, di­manche, au cam­ping de la val­lée de l’Hyères.

Le Télégramme - Carhaix - - CARHAIX - Jean-Noël Po­tin

En 2017, lors de la pre­mière, l’ini­tia­tive avait drai­né 100 per­sonnes. L’an pas­sé, le chiffre a été mul­ti­plié par deux. C’est dire à quel point cet évé­ne­ment an­nuel monte en puis­sance. « C’est l’hô­pi­tal qui va à la ren­contre de la po­pu­la­tion pour faire de la pré­ven­tion », in­dique Ma­rie-Laure Guillou, cadre de san­té au sein du ser­vice car­dio­lo­gie à l’hô­pi­tal de Ca­rhaix. C’est ce ser­vice, di­ri­gé par le Dr Rou­daut, qui se mo­bi­lise dé­sor­mais tous les ans pour cette ma­ni­fes­ta­tion des­ti­née à va­lo­ri­ser l’ac­ti­vi­té phy­sique pour la pré­ven­tion des ma­la­dies car­dio-vas­cu­laires.

Vingt per­sonnes mo­bi­li­sées

Le prin­cipe est simple, un par­cours san­té de 2,5 ki­lo­mètres est pro­po­sé aux par­ti­ci­pants, au dé­part du cam­ping de la val­lée de l’Hyères. Une bonne par­tie de l’équipe du ser­vice car­dio­lo­gie (dont le Dr Rou­daut et le Dr Pé­rennes), se­ra mo­bi­li­sée (une ving­taine de per­sonnes en tout, no­tam­ment des in­fir­miers, des étu­diants in­fir­miers et des aides-soi­gnants) pour prendre la ten­sion des mar­cheurs avant le dé­part de la marche, au mi­lieu (en haut de côte) et à l’ar­ri­vée. Plu­sieurs in­ternes et des étu­diants en mé­de­cine par­ti­ci­pant à la cam­pagne de dé­pis­tage du pro­jet Spices par­ti­ci­pe­ront aus­si à l’opé­ra­tion. « L’idée est de me­su­rer les dif­fé­rences de ten­sion avant et après l’ef­fort. L’an pas­sé, ce­la nous avait per­mis de dé­pis­ter cinq pa­tho­lo­gies au sein des par­ti­ci­pants. Ils ne se­raient peut-être pas venus nous voir d’eux-mêmes ! », ajoute Ma­rie-Laure Guillou.

Hy­giène de vie

L’opé­ra­tion vise na­tu­rel­le­ment à dé­mon­trer les ver­tus de l’ac­ti­vi­té phy­sique pour lut­ter contre les ma­la­dies car­dio-vas­cu­laires. « La sé­den­ta­ri­té est un vrai pro­blème, ad­met Lé­naïg Mer­ret, in­fir­mière au ser­vice car­dio­lo­gie. Les gens ne marchent pas as­sez ! » Par­mi les autres fac­teurs de risques fi­gurent le tabac, l’al­cool et le dia­bète. Au mi­ni­mum dix mi­nutes d’ac­ti­vi­té par jour sont re­com­man­dées. L’équipe conseille aus­si de re­voir l’ali­men­ta­tion, par­fois trop riche.

« Le Par­cours du coeur est fi­na­le­ment une ba­lade du di­manche en fa­mille, dans un cadre ver­doyant. C’est aus­si un mo­ment convi­vial qui nous per­met de retrouver des pa­tients dans un autre contexte », ajoute Ma­rie-Laure Guillou. Dans le cadre des ef­forts de pré­ven­tion dé­ployés par le ser­vice car­dio­lo­gie, des ate­liers d’éducation thé­ra­peu­tique sont pro­po­sés par ailleurs, trois fois par mois, aux in­suf­fi­sants car­diaques.

Le per­son­nel du ser­vice car­dio­lo­gie de l’hô­pi­tal de Ca­rhaix (ici au­tour du chef de ser­vice, le Dr Rou­daut), est à nou­veau mo­bi­li­sé cette an­née pour le Par­cours du coeur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.