Avant de se dire au re­voir...

Le Télégramme - Carhaix - - FOOTBALL - Pierre-Yves Hen­ry

Ce vend­redi, sur la pe­louse d’un FC Metz dé­jà cham­pion, le Stade Bres­tois, une se­maine après avoir of­fi­cia­li­sé sa mon­tée, va clore une sai­son ex­tra­or­di­naire. Pro­chai­ne­ment, cer­tains par­ti­ront quand d’autres conti­nue­ront l’aven­ture à Brest. Mais en Mo­selle, un groupe lié à vie va par­ta­ger sa der des ders !

Il fal­lait bien que ce mo­ment ar­rive au terme d’une se­maine qui a vu le centre d’en­traî­ne­ment du Stade Bres­tois prendre des al­lures de ker­messe et un groupe vivre au rythme de l’es­prit ama­teur. Beau­coup au­raient ai­mé que ce­la conti­nue en­core un peu. Mais Saint-Sym­pho­rien, ce vend­redi soir, son­ne­ra comme le ter­mi­nus d’une sai­son longue et usante, ef­fré­née et pas­sion­nante, du­rant la­quelle Jean-Marc Fur­lan et les siens n’au­ront qua­si­ment pas flan­ché. À Metz, dans le ves­tiaire bres­tois d’un stade qui se­ra gar­ni par plus de 20 000 Lor­rains venus fê­ter le titre, se dé­ga­ge­ra l’odeur d’un mé­lange de fier­té et de joie, de tris­tesse et de nostal­gie, dé­jà…

Fur­lan :

« Pas en­vie de chia­ler »

« On pro­fite car on sait qu’après, le groupe se­ra dis­lo­qué. C’est la fin d’une belle his­toire », sou­rit, presque ému, Quen­tin Ber­nard, cham­breur d’un ef­fec­tif qu’il va quit­ter pro­chai­ne­ment. Il ne se­ra pas le seul. Jean-Marc Fur­lan va faire ses va­lises, Tho­mas Ayasse et Edouard Bu­tin aus­si, entre autres. « On sait que ce­la va s’ar­rê­ter mais on ne veut pas que ça s’arrête ! Ce groupe avait quelque chose en plus, je n’avais ja­mais connu ça, et de loin, s’en­flamme Bu­tin. Il y a trois mois, « Bat­to » (Cris­tian Bat­toc­chio) je ne le connais­sais pas, et c’est de­ve­nu un pote ! »

« Nous avons réus­si à construire une fa­mille et c’est très émou­vant pour moi. Je ne vais pas trop in­sis­ter car je n’ai pas en­vie de chia­ler », confiait Fur­lan, jeu­di, la gorge nouée pour son ul­time con­fé­rence de presse d’avant­match en tant qu’en­traî­neur du SB29. L’émo­tion à 900 ki­lo­mètres de la ci­té du Ponant se­ra pal­pable à l’heure de por­ter tous en­semble une der­nière

Pho­to Jean-Mi­chel Louarn

L’ul­time séance d’en­traî­ne­ment des joueurs et du staff bres­tois a eu lieu jeu­di, au stade Fran­cis-Le Blé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.