Nu­mé­rique : la Bre­tagne a une carte à jouer

Le Télégramme - Châteaulin - - LA CRISE DU CORONAVIRU­S - Va­lé­rie Le Moigne

T « Cha­cun a pu consta­ter le ca­rac­tère in­dis­pen­sable du nu­mé­rique dans la crise que nous tra­ver­sons à la fois pour les en­tre­prises avec le té­lé­tra­vail et aus­si pour main­te­nir des liens per­son­nels et fa­mi­liaux, conti­nuer à ap­prendre avec les cours à dis­tance, à s’in­for­mer, se dis­traire ou à se culti­ver », constate Vincent Mar­cat­té, pré­sident du pôle Images et Ré­seaux. « Nous sommes des êtres so­ciaux, dit-il, et sans cette ca­pa­ci­té du nu­mé­rique à main­te­nir ce lien so­cial, le confi­ne­ment au­rait été cer­tai­ne­ment en­core plus dif­fi­cile à sup­por­ter ». Des chan­ge­ments dans nos modes de vie qui se­ront du­rables et le nu­mé­rique re­pré­sente, à la fois, des so­lu­tions dès au­jourd’hui pour cha­cun et aus­si des op­por­tu­ni­tés pour les membres d’images & Ré­seaux. Pour le pré­sident, « il faut dé­ve­lop­per des nou­veaux pro­duits et ser­vices pour le fu­tur, qui soient aus­si plus sobres et ré­si­lients ». Il y a donc là tout un po­ten­tiel de nou­veaux mar­chés pour les en­tre­prises in­no­vantes qui s’ap­puient sur l’ex­cel­lence de la re­cherche aca­dé­mique. « On constate aus­si toute l’im­por­tance de dis­po­ser des sa­voir-faire lo­caux, connus et dans les­quels on puisse avoir confiance ».

La carte bre­tonne

Dans cet es­prit, la Bre­tagne a une carte à jouer dans l’après-confi­ne­ment. Vincent Mar­cat­té l’af­firme. « La Bre­tagne a une ca­pa­ci­té de ré­si­lience qui fait d’elle une ré­gion qui a vo­ca­tion à être en pointe pour in­ven­ter ce nou­vel ave­nir en lien avec l’ex­cel­lence de nos sa­voir-faire tech­no­lo­giques. Le nu­mé­rique va ir­ri­guer toutes les autres fi­lières de l’éco­no­mie (agri­cul­ture-agroa­li­men­taire, san­té, mer, in­dus­trie…) pour leur per­mettre de se réin­ven­ter ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.