La suite dont vous êtes le hé­ros

Le Télégramme - Châteaulin - - LA CRISE DU CORONAVIRU­S - Ste­ven Le Roy

T Cer­taines ana­lo­gies peuvent pa­raître alam­bi­quées, ti­rées par les che­veux, voire car­ré­ment dou­teuses. Celle-ci, sans doute, en fait par­tie. Mais bon : les es­paces mous du temps che­wing-gum d’une fin de confi­ne­ment s’étirent par­fois jus­qu’à rup­ture de la ligne de rai­son. Cette ha­sar­deuse com­pa­rai­son m’est ve­nue à la fa­veur de mi­nutes vides, vous voyez sans doute les­quelles.

Quand j’étais col­lé­gien en herbe, l’un de mes plai­sirs était de me plon­ger dans les livres dont j’étais le hé­ros. Pour ceux qui n’ont pas connu, il s’agis­sait, à la fin de courts pa­ra­graphes, de faire un choix entre man­ger le pain ou le re­fu­ser, cas­ta­gner le dra­gon ou fuir le com­bat. Sui­vant les op­tions que vous choi­sis­siez, un nu­mé­ro de pa­ra­graphe était in­di­qué à la fin du texte et vous de­viez vous y rendre. Sou­vent le pain était em­poi­son­né et sou­vent le dra­gon vous avait cuit fa­çon pou­let BBQ.

Et par mi­racle, je me suis vu, ce lun­di, mas­qué, hy­dro­al­coo­li­sé, peut-être gan­té sur le pas-de­porte de mon im­meuble. L’aven­ture peut com­men­cer. Les règles sont claires. Il s’agit d’évi­ter que Co­vid re­prenne sa folle course en conta­mi­nant tout ce qui bouge, et, au­tant que faire se peut, évi­ter à son tour de se re­col­ler au mieux quinze jours entre les murs. Al­lez-vous com­men­cer par sau­ter au cou d’in­con­nus (al­lez en 12) ou sa­luer à dis­tance les pre­miers pas­sants (al­lez en 45) ?

Les pièges peuvent sur­gir ra­pi­de­ment

Le dé­but est as­sez fa­cile. Mais les pièges peuvent sur­gir ra­pi­de­ment. Al­lez-vous ten­ter le re­grou­pe­ment des an­ciens élèves dé­con­fi­nés de la sec­tion boule lan­daise de Tré­glo­nou en par­ta­geant le punch de l’ami­tié (al­lez en 12) ou dé­cli­ner en di­sant qu’un peu plus tard, ce se­rait mieux (al­lez en 154) ? Al­lez-vous pro­po­ser à votre classe en­tière une grande ba­lade de nuit sur la plage en qua­li­té de néo­ba­che­liers et ten­ter une ap­proche sur votre crush (al­lez en 12) ou vous rap­pro­cher du coup de coeur sus­dit à deux (al­lez en 147) ?

Pour rap­pel, la case 12 est à évi­ter. De­dans, y’a des soi­gnants rin­cés qui ont autre chose à faire que la mo­rale. À part ça, le confi­ne­ment ne joue pas trop sur la san­té men­tale. Je trouve.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.