Des voies tem­po­raires pour les cy­clistes sur les quais

Dans le contexte de dé­con­fi­ne­ment, la mai­rie de Quim­per va ex­pé­ri­men­ter sur les quais de l’odet, à par­tir de lun­di, des voies tem­po­raires ré­ser­vées aux bus et aux vé­los.

Le Télégramme - Châteaulin - - QUIMPER - Ben­ja­min Pon­tis

La sor­tie pro­gres­sive du confi­ne­ment ar­rive à grand pas. De nom­breux Quim­pé­rois vont re­prendre le che­min du tra­vail à par­tir de lun­di. Sans ou­blier la re­prise de l’école jeu­di pro­chain. « Les tran­sports en com­mun vont qua­si­ment fonc­tion­ner à 100 %. Mais il y au­ra un nombre res­treint de voya­geurs dans les bus afin de pou­voir res­pec­ter la dis­tan­cia­tion », note Lu­do­vic Jo­li­vet.

Et « il y au­ra peut-être une cer­taine crainte de la part de la po­pu­la­tion à prendre ces tran­sports en rai­son d’une pro­mis­cui­té trop im­por­tante même si les me­sures de pré­cau­tion sa­ni­taires sont res­pec­tées », ima­gine le maire, re­dou­tant une hausse im­por­tante du re­cours à la voi­ture in­di­vi­duelle. Ain­si, la Ville a dé­ci­dé d’ex­pé­ri­men­ter des amé­na­ge­ments de voi­rie tem­po­raires pour fa­vo­ri­ser la pra­tique du vé­lo au coeur de la ville.

De la pein­ture au sol et une si­gna­lé­tique ver­ti­cale

« Même si c’est un dé­con­fi­ne­ment pro­gres­sif, il y au­ra du monde en ville. Et on va être tous ame­nés à prendre plus d’es­pace sur le do­maine pu­blic pour res­pec­ter les règles de dis­tan­cia­tion so­ciale. Il nous faut donc ga­gner de l’es­pace », ajoute Guillaume Menguy, ad­joint à l’ur­ba­nisme. Concrè­te­ment, à comp­ter de lun­di, les voies de droite des deux cô­tés des quais de l’odet - bou­le­vard Ker­gué­len, du pont de la Poste jus­qu’au pa­lais de jus­tice, et quai Du­pleix, de­puis la place de la Ré­sis­tance jus­qu’au pont Fir­min - vont dé­sor­mais être ré­ser­vées uni­que­ment aux bus et aux vé­los. Ces voies ont été amé­na­gées, ven­dre­di, avec de la pein­ture au sol et une si­gna­lé­tique ver­ti­cale. « On n’a pas as­sez de place pour mettre des sé­pa­ra­teurs entre les voies », pré­cise Guillaume Menguy. Ces amé­na­ge­ments concernent éga­le­ment la rue des Ré­guaires. De plus, la Ville de Quim­per a ac­cen­tué la si­gna­lé­tique sur les voies dé­jà exis­tantes au ni­veau des al­lées de Loc­ma­ria.

Main­te­nu jus­qu’à l’été ?

« Un dis­po­si­tif tem­po­raire et plu­tôt in­édit », in­dique Lu­do­vic Jo­li­vet. « Un dis­po­si­tif cer­tain et stable », com­plète Guillaume Menguy, pré­ci­sant avoir eu des « échanges construc­tifs » avec l’as­so­cia­tion Ker­na­vé­lo à ce su­jet. Si la mai­rie in­siste sur le cô­té pro­vi­soire du dis­po­si­tif, elle sou­ligne éga­le­ment « qu’il peut être ame­né à évo­luer dans les pro­chains jours ». « Ça du­re­ra le temps qu’il fau­dra. C’est une op­por­tu­ni­té pour faire du vé­lo, de la trot­ti­nette. De pro­fi­ter des beaux jours. On ver­ra en­suite. Si beau­coup de gens l’uti­lisent, je ne pour­rai qu’ap­plau­dir », conclut Lu­do­vic Jo­li­vet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.